Incendie du Moulin à Vent le maire de Perpignan décide d’accélérer en matière de lutte contre les violences conjugales et familiales

 

 Perpignan, le 25 mars 2021 

Communiqué de presse 

CONSEIL MUNICIPAL 

 

Incendie du Moulin à Vent : 

le maire de Perpignan décide d’accélérer en matière de lutte contre les violences conjugales et familiales 

 

« Je voudrais évoquer le drame qui s’est produit dans le quartier du Moulin à vent, plus précisément dans une résidence de l’avenue du Tech, dans la nuit de samedi à dimanche dernier. 

Vous le savez tous, une femme de 55 ans est décédée dans cet incendie allumé volontairement par son conjoint. Mes premières pensées vont donc à la victime et aussi à ses proches. Je tiens également à saluer en cet instant l’action des sapeurs-pompiers qui ont permis, par leur professionnalisme et leur efficacité, de sauver et protéger de nombreux résidents. 

Je tiens aussi à saluer les agents de notre Police Municipale qui ont intercepté l’auteur des faits le lendemain même du drame et, ainsi, de permettre à la justice de faire toute la lumière sur les faits. 

Malheureusement, ce nouveau faits divers montre combien les femmes sont victimes des violences conjugales et donc combien il reste à faire pour venir à bout de ce fléau. J’avais annoncé en début de mandat que je comptais aménager dans l’ancien hôtel de la cigale un certain nombre d’appartements d’urgence pour les victimes de ces violences. Cette semaine, j’ai demandé à mes services d’accélérer sur ce dossier. Nous avons trouvé plusieurs partenaires pour mettre en oeuvre ce dispositif et nous signerons bientôt une convention dans ce sens. 

La Ministre déléguée à l’égalité Hommes/femmes qui vient en visite à quelques hectomètres d’ici, au collège Jean Moulin, affirme –je cite « que cette année 2020 est quand même l’année où on a eu le moins de fémicide ». Nous ne pouvons pas nous satisfaire d’un tel résultat et malheureusement chaque jour des femmes sont roués de coup et ne savent pas où aller. C’est vrai à perpignan comme ailleurs. 

Voilà pourquoi nous devons nous engager et apporter notre part, toute notre part, dans la lutte contre les violences à l’égard des femmes. Je vous tiendrai bien sûr informés au fur et à mesure des avancées de ce dossier mais ma volonté est vraiment maintenant que nous allions très vite. » 

 

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés