CP – Concours « Fais ton Brassens » !

 

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

 

 Concours « Fais ton Brassens » ! 

Georges Brassens disait « La contrainte suscite l’imagination ». À l’occasion du centenaire de sa naissance, les salles de spectacle de la ville de Montauban vous proposent une aventure qui renverse, le temps d’un refrain, les rôles entre public et artistes : réécrire l’une des chansons les plus emblématiques de ce monument de la chanson française. 

La mission est de taille, et la créativité des participants sera mise à rude épreuve car deux règles viennent s’ajouter au défi : 

– Trois chansons au choix : « Heureux qui comme Ulysse », « J’ai rendez-vous avec vous » ou « Chanson pour l’Auvergnat »

– Deux thématiques au choix pour constituer la trame de la réécriture : 

o Thématique 1 : L’artiste sur scène, en loge, en quête ou en mal d’inspiration, l’artiste et le public, la vie d’artiste… 

o Thématique 2 : Que se passe-t-il au théâtre lorsque les portes sont fermées ? Laissez vagabonder votre imagination et n’hésitez pas à manier l’art de la parodie! 

 

Les trois textes « coups de coeur du jury » auront l’honneur d’être enregistrés sur la scène du théâtre Olympe de Gouges, puis diffusés sur le site. Les trois paroliers finalistes seront ainsi invités à interpréter leur propre chanson ou à la confier à un interprète de leur choix. En guise de récompense, ces derniers repartiront avec une invitation au concert de Stephan Eicher, qui se déroulera à la salle Eurythmie, le vendredi 21 mai 2021. 

Comment participer ? 

– Télécharger l’accompagnement musical de la chanson sélectionnée afin de pouvoir travailler le texte et s’entraîner à la chanter : www.spectacles.montauban.com 

– Envoyer le texte par mail (objet : CONCOURS BRASSENS) : nberger@ville-montauban.fr ou par courrier à l’adresse suivante : Théâtre Olympe de Gouges, 4 place Lefranc de Pompignan, 82000 Montauban. 

– Date buttoir : lundi 22 février 2021 

– Annonce des trois finalistes : lundi 8 mars 2021 

 

Alors à vos crayons, plumes, guitares, dictionnaires des rimes… car « la vie, c’est plus marrant, c’est moins désespérant en chantant » ! 

 

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés