Un chantier d’insertion pour l’aménagement du Jardin Richelieu

Un chantier d’insertion pour l’aménagement du Jardin Richelieu

 

 

La Ville a fait l’acquisition d’un terrain militaire situé Chemin de Saint Clair, pour le transformer en jardin botanique, le jardin Richelieu. La parcelle doit faire l’objet d’aménagements nécessaires à sa nouvelle affectation tels que la construction de murets, la réalisation d’escaliers, de radiers et de cheminements caladés. Ces travaux seront confiés à l’association Passerelles chantiers pour la réalisation d’une action de chantier école d’insertion dans le cadre de chantier de construction et de réhabilitation en maçonnerie et d’aménagements d’espaces.

Ce chantier d’insertion se déroulera du 1er janvier au 31 décembre 2021. Il concerne 12 personnes, jeunes et adultes répondant aux critères de l’insertion par l’activité économique. Une convention de partenariat a été signée dans ce sens entre la ville de Sète et l’association Passerelles chantiers.

Pour favoriser l’embauche des personnes les plus en difficulté, la ville de Sète fait régulièrement appel à des chantiers d’insertion. Ce fut le cas tout récemment de la réfection des calades du parc Simone Veil, des jardins partagés de l’île de Thau, du mur du cimetière marin…

Par ailleurs, la Ville impose des clauses sociales dans les marchés publics. L’objectif est de promouvoir l’insertion professionnelle en confiant la réalisation d’une partie des travaux à réaliser à des personnes éloignées de l’emploi. En 2019, 26 marchés de travaux ont ainsi, à la demande de la Ville, appliqué la clause sociale et embauché 141 salariés dont 98 sétois pour un total de 73 213 heures de travail. En 2020, les confinements liés au contexte sanitaire ont retardé le lancement de chantiers, notamment sur l’Ile de Thau. Les grosses opérations démarrent maintenant. L’aménagement en cours d’un espace de sports émergents au Barrou, la construction du Centre Commercial et de ses abords à l’Ile de Thau, la salle polyvalente Llense, le pont de désenclavement du quartier… prévoient des clauses sociales et donc des heures de travail réservées à l’insertion soit 19 000 heures d’insertion uniquement sur l’Ile de Thau et un prévisionnel de 35 000 heures sur le territoire en 2021.

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés