CP – Le Jazer d’Aliénor, une création d’Alain Marty

 

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

 

 

 

 Vendredi 30 juillet dans la cour de l’Ancien Collège 

Le Jazer d’Aliénor, dame d’Aquitaine 

Une création d’Alain Marty 

Alain Marty, chorégraphe et metteur en scène, ancien danseur de l’Opéra de Paris nous fait découvrir « Jazer d’Aliénor », sa dernière création, vendredi 30 juillet à 21h30 dans la cour de l’Ancien Collège. 

Au fil de son récit narratif, le musicien s’accorde, le plateau s’éclaire et tels d’illustres réminiscences, les personnages s’animent : une reine, un roi et un troubadour. Hommage chorégraphique, théâtral et musical à l’amour courtois. Une manière de célébrer les prémices de l’égalité entre la femme et l’homme mais le témoignage, avant tout, du rapport d’un homme à la création, au désir et à la mort. 

Aliénor d’Aquitaine reste encore aujourd’hui une source d’inspiration pour nos artistes contemporains. Amoureuse passionnée autant que femme de pouvoir, protectrice des troubadours, inspiratrice des poètes, héritière de cette Aquitaine que tous les puissants convoitent, la vie d’Aliénor illustre merveilleusement l’amour courtois, la « fin’ amor » en occitan, qui résonne inlassablement dans notre inconscient collectif. 

Note d’intention d’Alain Marty 

Un beau jour à St Antonin, devant des amis, je pose la question « pourquoi y a-t-il ici une Caserne des Anglais ? » et Claude Sicre me raconte tout, les liens entre la vieille Aquitaine antique puis médiévale et les Anglais, Aliénor et son mariage avec le roi d’Angleterre, son rôle auprès des troubadours et enfin le « jazer ». Maintenant, la nouvelle région Aquitaine reprenant presque exactement les frontières du duché historique, j’y vois tout de suite l’argument d’un spectacle chorégraphique, propre à réveiller les mémoires endormies de nos populations, à faire voir le rôle des femmes dans la civilisation des cours féodales, à évoquer la force de l’amour et de la poésie hier et aujourd’hui. 

Spectacle de danse, tout public 

Mise en scène chorégraphique : Alain Marty 

Sur une idée, une recherche et un scénario de Claude Sicre 

Avec Agnès Letestu, danseuse Étoile de l’Opéra de Paris 

Vincent Chaillet, Premier Danseur de l’Opéra de Paris 

Harold Crouzet, comédien et Albertin Ventadour, violoniste 

Entrée libre dans la limite des places disponibles et dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. 

 

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés