Communiqué de presse – Le haut Magistrat Régis Cayrol à la tête du collège de Déontologie

LE HAUT MAGISTRAT RÉGIS CAYROL NOMMÉ AU COLLÈGE DE DÉONTOLOGIE DE LA VILLE ET DE LA MÉTROPOLE DE MONTPELLIER 

Michaël Delafosse, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole vient de confier à Régis Cayrol les fonctions de personnalité qualifiée du Collège de Déontologie de la Ville et de la Métropole de Montpellier. Ce brillant magistrat, profondément attaché à la ville de Montpellier, mettra son expertise et son indépendance d’esprit au service des travaux de ce collège qui lancera dans les semaines à venir de nombreux chantiers en faveur de la transparence et de l’exemplarité publique, engagements forts de la nouvelle municipalité. 

 

En application de la loi « Déontologie » et de la loi « Sapin II », le décret n° 2017-519 en date du 10 avril 2017 a rendu obligatoire, l’installation au sein de l’ensemble des collectivités territoriales d’un « référent déontologie ». Avec cette nomination d’une personnalité extérieure à l’administration et totalement indépendante, qui viendra siéger aux côtés de trois fonctionnaires de la Ville et de la Métropole choisis pour leurs compétences juridiques, la Ville et la Métropole vont au-delà des exigences légales en matière de déontologie. Cela témoigne de la haute exigence fixée par la municipalité en matière d’intégrité publique et de prévention des conflits d’intérêts, dans le droit fil de la signature de la charte de l’ONG Transparency International par Michaël Delafosse. 

 

Ce collège pourra être saisi par chaque agent ou élu qui souhaiterait disposer d’un avis sur sa situation, notamment en matière de conflits d’intérêts, pour toute demande de conseil ou d’analyse sur des questions liées à leur activité professionnelle hors des collectivités, mais aussi pour favoriser la connaissance et le respect des impératifs déontologiques des agents et des élus dans l’exercice de leurs fonctions. 

 

De façon plus ambitieuse, ce collège pourra conduire en interne aux deux collectivités des actions de sensibilisation, de sécurisation et d’amélioration de la transparence de la vie publique, comme par exemple l’élaboration d’un plan de prévention de la corruption.

 

 

LA CARRIÈRE DE RÉGIS CAYROL

Magistrat honoraire au Parquet général de Nîmes depuis 2020. Régis Cayrol a bâti une carrière juridique de tout premier plan. Commissaire de police puis commissaire principal pendant 15 ans. Spécialisé en section économique et financière, il a exercé au sein des SRPJ de Clermont-Ferrand, Ajaccio et Bordeaux. En 1990 il choisit de devenir magistrat et sera juge d’instruction pendant 18 ans, avant de devenir président des cours d’assises du ressort de la cour d’appel de Montpellier de 2009 à 2019.

Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Chevalier des Arts et des Lettres, ce grand serviteur de la Justice et de l’État porte un regard aiguisé sur le fonctionnement des institutions et joue un rôle moteur dans le domaine culturel, en tant que Président de la Scène Nationale Le Cratère d’Alès et membre de différents prix littéraires.  

Son expertise juridique, ses qualités humaines mais également son discernement dans la gestion d’affaires sensibles lui permettront de mener à bien la tâche qui lui est confiée. 

 

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés