Poste de Police Municipale La Cigale – La Mairie de Perpignan communique

 

 POSTE DE POLICE MUNICIPALE LA CIGALE  LA MAIRIE DE PERPIGNAN COMMUNIQUE 

 

Pourquoi le Département rachète la Cigale en 2019 ? 

 

La loi confie aux Départements l’aide sociale à l’enfance et, à ce titre, la prise en charge des mineurs non accompagnés. 

Les Pyrénées-Orientales font l’objet d’une explosion du nombre de jeunes pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance depuis 2015, et notamment les mineurs non accompagnés (MNA). Le nombre de ces derniers est multiplié par 4 entre 2015 et 2019, à la date de lancement du projet de rachat de la Cigale par le Département. Faute de places, il héberge nombre de ces jeunes mineurs dans des chambres d’hôtel. 

Le Département décide donc de faire l’acquisition de l’hôtel-restaurant la Cigale afin de créer un lieu d’accueil des mineurs étrangers d’une quinzaine de places. 

Cet emplacement au sein du quartier Saint-Jacques est un choix assumé du Département qui y voit une opportunité pour « combattre les préjugés et une idéologie qui veut faire croire que ce public déstabiliserait tout un quartier et qu’il faut cacher de la vue des citoyens bien-pensants. Au contraire, nous allons faciliter leur insertion et ce lieu central est le bon endroit », (Françoise Fiter, art. Indépendant du 22/07/2019). 

Un contentieux hérité de l’ancienne municipalité 

La municipalité de Louis Aliot a hérité de ce dossier. 

Pour mémoire, c’est la municipalité menée par Jean-Marc Pujol qui préempte le bâtiment en 2019, s’opposant à la volonté du Département d’en faire un Centre d’accueil pour mineurs isolés. 

Jean-Marc Pujol déclarait alors « Il n’est pas opportun d’héberger ce public là-même où on concentre déjà assez de difficultés. Il est préférable de partager cet accueil avec les autres villes du département ». (Art. Indépendant du 16/09/2019). Le projet de l’ancienne municipalité est d’y installer un poste de Police Municipale. 

Louis Aliot affirme sa volonté de créer un poste de police municipale 

En 2020, à son arrivée à la tête de la Ville, Louis Aliot qui fait de la Sécurité l’une des priorotés de son mandat, poursuit le projet d’ouverture d’un poste de Police Municipale à l’Hôtel La Cigale, et va plus loin en souhaitant y adjoindre un centre d’hébergement d’urgence pour les victimes de violences conjugales. 

A cet effet, il a initié une rencontre avec la présidente du Département, Hermeline Malherbe afin d’une part de lui proposer d’associer les services sociaux du Département à cette initiative et d’autre part, de l’aider à trouver un lieu d’accueil adapté pour les mineurs non accompagnés sur le territoire de la Communauté urbaine ou du Département. 

Cette tentative de règlement à l’amiable n’ayant pas abouti, la Mairie de Perpignan réaffirme aujourd’hui son opposition ferme au projet du conseil Départemental et sa volonté d’installer, au contraire, dans le bâtiment un service public en direction des Perpignanaises et Perpignanais. 

Dans un quartier fragilisé par les incivilités, le trafic de drogue, avec de surcroît le départ, il y a plusieurs années, du poste de Police Nationale installé sur la place Cassanyes, il est essentiel aujourd’hui de reconquérir l’espace public. 

C’est pourquoi Louis Aliot souhaite y installer un poste de Police Municipale avec 14 agents au service de la sécurité des Perpignanaises et Perpignanais

 

Musée des beaux-arts de Carcassonne – Exposition du Petit Salon

«Hercule terrassant l’hydre de Lerne»du 25 novembre 2022 au 25 mars 2023

 

Depuis deux ans, chaque hiver, le musée des beaux-arts de Carcassonne propose aux visiteurs de se retrouver dans «Le Petit Salon ». Cet espace cosy permet de mettre en lumière une oeuvre des collections, de la découvrir ou de la redécouvrir, en toute intimité.

 

Du 25 novembre 2022 au 25 mars 2023, c’est le tableau de l’artiste Claude Felix Théodore Caruelle d’Aligny (1798-1871), Hercule terrassant l’hydre de Lerne, qui sera présentée dans le cadre du Petit salon.

 

Un tableau grand format, de 193×260 cm, sorti de la réserve du musée pour se refaire une beauté en 2018. Après une restauration du support et de la couche picturale, mettant en évidence le travail et les qualités esthétiques disparus, l’oeuvre a ainsi réintégré les murs des collections permanentes du musée des beaux-arts de Carcassonne.

 

A travers cette oeuvre, les visiteurs du Petit Salon sont invités à se replonger dans la mythologie gréco-romaine pour y découvrir ce combat contre le monstre à 2 têtes, l’un des 12 travaux d’Hercule.

 

Musée des beaux-arts

15, Bd Camille pelletan

11 000 Carcassonne

Du mardi au samedi de 9h45 à 12h30 et de 13h30 à 18h15

Ouvert le 1er dimanche du mois de 14h à 17h

L’entrée est libre

Renseignements sur www.carcassonne.org

 

congrès 2PASS-4Health

Communiqué de presse

Congrès International 2PASS-4Health

« Pour une école qui bouge»

Apports théoriques et pratiques pour promouvoir l’activité physique dans le système scolaire

 

Dans le cadre du projet européen 2PASS-4Health, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en partenariat avec la ville de Tarbes,  organise le Congrès « Pour une école qui bouge ». Cet évènement se tiendra les jeudi 1eret vendredi 2 Décembre 2022 au STAPS de Tarbes.

Il est destiné à la fois à la communauté scientifique mais également à l’ensemble des acteurs impliqués dans la promotion de l’activité physique que ce soit au niveau scolaire (chefs d’établissement, enseignants, personnel de direction, infirmière scolaire) ou au niveau territorial (service des sport de la Ville, agents territoriaux, éducateurs sportifs, personnel périscolaire).

L’objectif de ces deux journées sera 1) de présenter les dernières avancées enmatière de promotion de l’activité physique et de lutte contre la sédentarité dans le milieu scolaire, et 2) de partager les résultats et les outils créés lors du projet 2PASS-4Health.

Ces présentations seront en partie théoriques, par l’intermédiaire de communications orales et affichées, mais également pratiques lors d’ateliers présentant des exemples et outils concrets.

Le programme détaillé et le formulaire d’inscription (gratuite et ouverte à tous) sont accessibles sur le site du congrès  https://meps.univ-pau.fr/fr/activites-scientifiques/projets-et-programmes/promouvoir-l-activite-physique-dans-l-enseignement-secondaire-pour-la-sante/fr-congres-2pass-4h.html

A cette heure, près de 150 participants venant de 5 pays différents sont déjà inscrits. Sur ces deux jours, six conférences plénières, 32 communications orales et poster ainsi que 5 ateliers pratiques seront proposés.

 

 

Rappel : qu’est-ce que le projet 2PASS-4Health ?

2PASS-4Health est un projet financé par le programme Erasmus+ Sport de l’Union Européenne, ayant pour objectifde promouvoir efficacement l’activité physique dans un but de santé (APS) chez les adolescents dans un environnement scolaire.

Il repose sur la collaboration de 6 partenaires provenant de 5 pays différents : L’Université de Pau des Pays de l’Adour (France, porteuse du projet), l’Université de Saragosse (Espagne), la Ville de Tarbes (France), l’Université de Limerick (Irlande), l’Université de Gand (Belgique) et l’Université de Porto (Portugal).

Les différentes actions menées lors de ce projet ont notamment permis de :

– Identifier les bonnes pratiques d’intervention pour promouvoir l’activité physique en milieu scolaire de façon durable et qualitative

– Mettre en œuvre et évaluer une intervention de ce type en milieu scolaire en France et en Espagne

– Fournir des connaissances scientifiques et créer des outils pratiques accessibles à tous

 

Vous êtes invités à couvrir le lancement du congrès le 1erDécembre à 13h30.

Montpellier, 1ère ville à accueillir le simulateur de harcèlement de rue « Poésie masculine » jusqu’au 2 décembre en salle Pagezy

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES 
MONTPELLIER, PREMIÈRE VILLE FRANÇAISE À ACCUEILLIR “POÉSIE MASCULINE” – LE SIMULATEUR DE HARCÈLEMENT DE RUE

 

Le sentiment d’insécurité dans l’espace public constitue une réalité pour un grand nombre de femmes, avec des cas de harcèlement, insultes, pouvant parfois aller jusqu’à l’agression physique. La Ville de Montpellier agit depuis 2020 contre ces situations inadmissibles et contre toute forme de discrimination et de violence.
À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes 2022, la Ville de Montpellier accueille jusqu’au 2 décembre, salle Pagézy, l’installation artistique interactive « Poésie Masculine », qui dénonce les différentes formes de harcèlements subies par les femmes dans l’espace public. Il s’agit de la première présentation en France (deuxième en Europe après Bruxelles) de ce dispositif exceptionnel de sensibilisation au harcèlement de rue.
Des équipes de médiation seront présentes pour questionner les représentations que chacune, chacun, a du harcèlement et pour échanger sur les ressentis après l’immersion dans le dispositif. Elles répondront aux interrogations et présenteront différentes ressources et initiatives pour lutter contre ce fléau. Un village associatif, regroupant les associations locales engagées dans la défense et la promotion des droits des femmes, enrichira cette présentation.

 

« Poésie masculine » a été inauguré hier soir par Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Fatma NAKIB, Adjointe au maire de Montpellier, déléguée à l’Egalité et aux Droits des femmes, les créateurs – Nathalie ERIN, Frédéric DURIEU et Gilles DE BONCOURT – en présence de Stéphanie CANOVAS, déléguée départementale aux Droits des femmes et à l’Egalité, Fabrice BELARGENT, Procureur de la République de Montpellier, de membres de l’équipe de la série « Un si grand soleil » et de joueuses du MHR.

 

Agora des Savoirs – Rencontre avec Jean-Paul Demoule le 23 novembre à 19h au Centre Rabelais

AGORA DES SAVOIRS – RENCONTRE AVEC JEAN-PAUL DEMOULE
LE 23 NOVEMBRE À 19H AU CENTRE RABELAIS

Dans le cadre de l’Agora des Savoirs, le rendez-vous des passionnés de la science et de la connaissance, se tiendra ce mercredi 23 novembre, à 19h au Centre Rabelais, la seconde rencontre de cette nouvelle saison avec l’archéologue Jean-Paul Demoule.

RENCONTRE AVEC JEAN-PAUL DEMOULE
Ce mercredi 23 novembre 2022, à 19h, au Centre Rabelais : Rencontre avec Jean-Paul DEMOULE – Homo migrans

Dans Homo Migrans. De la sortie d’Afrique au Grand Confinement (Payot, 2022), l’archéologue Jean-Paul Demoule retrace l’histoire des mobilités humaines sur le temps long.

Il y a deux millions d’années sortirent d’Afrique les Homo erectus. Les Homo sapiens firent de même, inventèrent l’agriculture et peuplèrent la planète. Depuis, l’Histoire a été une longue suite de conquêtes, d’exils et de brassages de populations. Nous n’avons cessé, selon lui, de cheminer et de migrer. Aujourd’hui, qu’elles soient « économiques » ou « politiques », les migrations de détresse se poursuivent, et ne sont guère différentes de celles du passé. En affirmant que nous avons toujours été des migrants, Jean-Paul Demoule en profite pour tordre le coup à quelques (mauvaises) idées reçues…

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France, également auteur de nombreux livres, parmi lesquels Mais où sont passés les Indo-Européens. Le mythe d’origine de l’Occident (Seuil, 2014).

 

collecte solidaire de jouets

 

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

UNE COLLECTE SOLIDAIRE DE JOUETS  À LA MÉDIATHЀQUE DU GRAND CAHORS 

 

La Ville de Cahors et la Communauté d’Agglomération du Grand Cahors participent à une collecte solidaire de jouets. 

Cette collecte a été organisée à l’échelle nationale par Ecosystem et relayée par le Syded dans les communes du Lot. 

Les jouets sont collectés jusqu’au vendredi 2 décembre 2022 à la Médiathèque du Grand Cahors, 185 avenue Jean-Jaurès à Cahors et seront ensuite remis à une association locale. 

La médiathèque du Grand Cahors est ouverte : 

Mardi de 13h 30 à 18h 

Mercredi de 10h à 18h 

Jeudi de 13h 30 à 18h 

Vendredi de 13h 30 à 18h 

Samedi de 10h à 18h 

Contact : 05 65 24 13 44 

 

JUST DELAYED le 24 novembre au Chapeau Rouge de Carcassonne

JUST DELAYED (Rock Mélodique)
Jeudi 24 novembre 2022 – 21h00 – LE CHAPEAU ROUGE / CARCASSONNE
ENTRÉE GRATUITE



Just Delayed nous embarque littéralement dans son univers, passant d’une ambiance intimiste à une atmosphère incandescente et explosive … Quatre membres du groupe, issus de trois générations différentes de musiciens, aux influences diverses et variées, se sont réunis autour de Thierry Leduc, leader, songwriter et voix du projet, dans une osmose musicale et humaine contagieuse pour le public.



JUST DELAYED en résidence au Chapeau Rouge du 21 au 24 novembre 2022


Concert gratuit / nombre de places limité

Retrait des billets conseillé:
– auprès du PAC Billetterie :10 rue de la République (04 68 115 915)
– ou sur place le soir même à partir de 20h30 (sous réserve des places disponibles)




Plus d’infos sur : www.chapeaurouge.carcassonne.fr
Dossier de presse complet + photos des artistes à télécharger dans la rubrique ESPACE PRESSE (ID : presse / MDP : chapeau)



Chapeau Rouge – 37 rue Trivalle – Carcassonne


À VENIR ÉGALEMENT

Jeudi 01 décembre : Marc Hévéa

Carole Delga : « Recueillir une parole sans tabous pour agir au plus près des besoins de nos jeunesses »

– Rencontres des jeunesses d’Occitanie –

Carole Delga : « Recueillir une parole sans tabous pour agir au plus près des besoins de nos jeunesses »
 


Carole Delga, aux côtés de Kamel Chibli, vice-président délégué à l’éducation, à l’orientation, à la jeunesse et aux sports, a accueilli vendredi 18 novembre plus de 300jeunes réunis toute la journée à l’Hôtel de Région de Toulouse à l’occasion de la « Rencontre des jeunesses d’Occitanie ». Cette rencontre a notamment permis à la présidente de Région d’échanger autour des préoccupations des jeunes en matière de pouvoir d’achat, d’orientation, de santé, d’écologie et de participation citoyenne. 

 

Autour d’un village d’initiatives et d’ateliers collectifs, ce sont au total 400 personnes, dont plus de 300 jeunes qui se sont rencontrés et ont échangé ce 18 novembre. L’occasion pour euxd’aborder leurs sujets de préoccupations notamment en lien avec l’orientation, la vie quotidienne(santé, inclusion, mobilité, pouvoir d’achat, …), la citoyenneté, l’engagement, ou encore le climat.La Maison de l’Orientation Mobile, nouveauté de la rentrée 2022, était également présente sur le parvis de l’Hôtel de Région. 

 

« Les deux années de crise sanitaire qui viennent de s’écouler nous ont laissé peu d’occasions de nous retrouver. C’est pour renouer ce lien fort et vivant entre la Région et la jeunesse que nous avons lancé avec Kamel Chibli et Guillaume de Almeida Chaves, une grande concertation dans tous les départements d’Occitanie. Près de 700 jeunes ont déjà pu s’exprimer, beaucoup d’autres encore pourront le faire lors des prochaines rencontres organisées en Tarn-et-Garonne, Lozère, Ariège, Hautes-Pyrénées, Gers, tout comme à Perpignan ou Toulouse. Je suis heureuse d’accueillir nombre de ces jeunes à l’Hôtel de Région aujourd’hui pour échanger sans tabous sur ce qui fait leur quotidien : santé, alimentation, orientation, écologie mais également précarité, ou engagement citoyen. C’est en partageant leur réalité, leurs attentes et espérances que nous pourrons construire notre futur plan Jeunesse, que nous présenterons au printemps 2023 », a déclaré Carole Delga à cette occasion.

 

Cette grande rencontre s’inscrit dans le cadre d’une large concertation conduite par le conseiller régional Guillaume de Almeida Chaves, dans l’ensemble des départements et qui se poursuivra jusqu’au début de l’année 2023. Elle est une première étape qui doit permettre la mise en commun et le partage d’expériences et d’idées afin de faire évoluer les politiques régionales et les instances de dialogue avec les jeunes.