La Ville et la Métropole de Montpellier co-organisent l’université d’été des jeunes entrepreneurs africains du 20 au 31 mai 2022 à Montpellier

LA VILLE DE MONTPELLIER ET MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE CO-ORGANISENT L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ DES JEUNES ENTREPRENEURS AFRICAINS ET LE FORUM NOUVELLES D’AFRIQUE À MONTPELLIER

 

Après le Nouveau Sommet Afrique-France organisé par le Ministère de l’Europe et le Ministère des Affaires étrangères qui s’est tenu à Montpellier le 8 octobre 2021 et dont l’objectif était de questionner et de redéfinir les fondamentaux de la relation entre la France et le continent africain en écoutant la jeunesse, en répondant à ses interrogations et en créant un nouvel espace de dialogue orienté vers l’avenir, Montpellier accueille du 20 au 31 mai prochain, deux événements : l’université d’été des jeunes entrepreneurs africains ainsi que le Forum Nouvelles d’Afrique, une nouvelle occasion pour la Ville et la Métropole de Montpellier de réaffirmer leurs liens avec le continent africain.

 

Co-organisés par la Ville et la Métropole en lien avec la Fondation Prospective et Innovation présidée par Jean-Pierre RAFFARIN, ces deux événements sont la première étape d’un rendez-vous qui a vocation à se pérenniser entre les entrepreneurs français et africains.

 

« L’accueil du Nouveau Sommet Afrique-France à l’automne dernier a activement contribué au rayonnement de la France et de Montpellier et a permis de renouveler le dialogue avec le continent africain.

Fort de cet événement, j’ai choisi de co-organiser à Montpellier en lien avec la Fondation Prospective et Innovation, une première édition des universités d’été des jeunes entrepreneurs africains. Et avec cette première édition se tiendra le Forum Nouvelles d’Afrique, l’occasion de faire découvrir aux acteurs économiques de la Métropole, aux Montpelliéraines et aux Montpelliérains les jeunes entrepreneurs africains qui innovent et créer des liens entre nos citoyens.

Je souhaite qu’avec ces nouveaux rendez-vous se développe un nouveau regard sur le continent africain » Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

 

 

L’UNIVERSITÉ D’ÉTÉ DES JEUNES ENTREPRENEURS AFRICAINS, C’EST UN ÉVÉNEMENT, DEUX OBJECTIFS

L’université d’été des jeunes entrepreneurs africains c’est un événement, deux objectifs :

– Établir un lien durable entre les jeunes entrepreneurs français et les jeunes entrepreneurs africains,

– Soutenir ces jeunes entrepreneurs à travers des conférences, des modules de formation, des échanges d’expériences et une mise en lumière de leurs actions.

 

 

LES TEMPS FORTS DE CE PREMIER RENDEZ-VOUS (OUVERTS AUX MÉDIAS)

-> Samedi 28 mai 2022 :

À 18h30 à l’auditorium du Musée Fabre : Soirée « Pitch » des entrepreneurs auprès des Montpelliérains.

Pour s’inscrire à la soirée « Pitch », rendez-vous sur : https://forms.gle/TzWSg5QDbG8JTViSA

 

 

-> Lundi 30 mai 2022

À 14h30 à la Panacée: Ouverture de l’université d’été des jeunes entrepreneurs français et africains et du Programme Forum Nouvelles d’Afrique « Réagir et s’unir » par Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Jean-Pierre RAFFARIN, Ancien Premier Ministre et Président de la Fondation Prospective et Innovation et Patrick GUILLAUMONT, Président de la FERDI (Fondation pour les études et les recherches sur le développement international).

De 15h à 16h30 à la Panacée: Table-ronde 1,  » L’Afrique, les enjeux de puissances »animée par Hichem BEN YAICHE, Rédacteur en chef du groupe de presse ICP avec Sylvain ITTÉ, Ambassadeur, Envoyé spécial pour la diplomatie publique en Afrique; le Général Philippe DELBOS, Consultant international défense et sécurité; Étienne GIROS, Président du CIAN (Conseil français des investisseurs en Afrique); Jeff HAWKINS, Ambassadeur, Chercheur à l’IRIS et Liliane MASSALA, Ambassadrice du Gabon en France.

 

De 16h30 à 18h à la Panacée: Table-ronde 2,  » L’Afrique, le temps des turbulences économiques et financières, le temps de l’action »animée par Bruno CABRILLAC, Directeur général adjoint des études et affaires internationales à la Banque de France, Senior Fellow de la FERDI avec Françoise RIVIÈRE, Cheffe de la Division économique et Stratégie au sein du Département Afrique de l’AFD, Paul DERREUMAUX, Président d’Honneur du Groupe BANK OF AFRICA, Économiste, Senior Fellow de la FERDI, Alain DI CRESCENZO, Président de CCI France, Jean-Michel SEVERINO, Président de Investissements et Partenaires, ancien directeur général de l’AFD, Senior Fellow de la FERDI et Nialé KABA, Ministre du Plan et du Développement de Côte d’Ivoire.

 

À 18h, Clôture de la première demi-journée par Patrick GUILLAUMONT, Président de la FERDI.

 

-> Mardi 31 mai 2022

De 9h30 à 11h à la Panacée: Table-ronde 3 « L’Afrique : entre Glasgow et Charm-el-Cheikh, les défis économiques de la transition écologique » animée par Alexandre BORDE, Président de CIBOLA Partners avec Baomiavotse Vahinala RAHARINIRINA, Ministre de l’Environnement et du développement durable de Madagascar, Jean-Pierre BOFFY, PDG de Steam France, Vice-président de Leader Occitanie, Vice-président des Conseillers du Commerce extérieur de la France, Hervé MACHENAUD, Membre du Conseil de surveillance du fonds d’investissement TRAIL Capital et ancien directeur de la branche Asie-Pacifique du groupe EDF et Arlette SOUDAN NONAULT, Ministre de l’Environnement et du Développement durable du bassin du Congo.

 

De 11h à 12h30 à la Panacée: Table-ronde 4 « Le financement de l’agriculture face à la double urgence : produire et ménager l’environnement »animée par Jean-Marc GRAVELLINI, Ancien directeur à l’AFD, Senior Fellow de la FERDI avec Kako NUBUKPO, Commissaire en charge du développement de l’agriculture, des ressources en eau et de l’environnement à la Commission de l’UEMOA, Ancien Ministre de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques au Togo, Patrick CARON, Vice-président délégué aux relations internationales à l’Université de Montpellier, Président de Agropolis International, Pierre ARNAUD, Ancien Directeur à l’AFD, Président d’une société d’investissements dans l’agriculture en Mauritanie et Joël RUET, Président de The Bridge Tank.

 

De 12h30 à 13h : Clôture de cette première université d’été des jeunes entrepreneurs euro-africains.

 

 

 

 

FOCUS SUR DEUX ENTREPRENEURS AFRICAINS QUI PARTICIPENT À CE RENDEZ-VOUS

-> Nafissa HAMIDOU, 35 ans, originaire du Niger, a fondé en 2014 le projet « Salma » qui produit des aliments pour les gros et les petits ruminants à base de produits locaux, emploie 10 personnes et enregistre un chiffres d’affaires de 80 000 000 FCFA en 2021.

Avec 10 employés et un chiffre d’affaires de 80 000 000 FCFA en 2021, les objectifs de Nafissa HAMIDOU sont de porter la production annuelle de l’entreprise SALMA, à court terme, de 1 300 à 4 000 tonnes/ an, puis à 17 000 tonnes/an à moyen et long terme et ce, pour contribuer à résorber l’insuffisance quantitative et qualitative des ressources fourragères, garantir une disponibilités d’aliments de bonnes valeurs nutritives à moindre coût et durant toute l’année, augmenter les revenus des petits producteurs, procurer des emplois directs et indirects, notamment des femmes et des jeunes et positionner l’entreprise SALMA comme un acteur essentiel de l’élevage au Niger.

Les attentes de Nafissa HAMIDOU au regard de cette université d’été : renforcer ses capacités managériales pour une meilleure gestion du projet d’extension et de modernisation de son unité de production, développer des partenariats avec des jeunes entrepreneurs européens et africains, rencontrer des partenaires financiers et techniques dans son domaine de spécialisation et créer un partage d’expériences pour développer son réseau de fournisseurs et de clients.

 

-> Silima DIAWARA, 29 ans, originaire du Mali, a fondé en 2017 la boulangerie Diawara qui emploie aujourd’hui 43 personnes et enregistre un chiffre d’affaires de 69 000 000 FCFA en 2021.

Avec la création de sa boulangerie, Silima DIAWARA souhaite permettre à chaque Malien pauvre ou riche, de consommer sans difficulté des produits de qualité.

À travers cette université d’été, Silima DIAWARA espère réfléchir aux différentes opportunités qui permettraient à la France et au Mali d’exploiter ensemble du blé. En effet, le climat des pays de l’Afrique de l’Ouest et la terre rendent difficile la production de blé alors que la France est, quant à elle, un grand producteur de cette céréale.

 

« Nous nous réjouissons de participer à cette université d’été qui sera, pour nous, l’occasion de rencontrer des entrepreneurs français et africains et d’échanger avec eux dans leurs domaines de compétences pour créer un réseau et des partenariats à la fois techniques et financiers. Nous espérons également lors de notre séjour à Montpellier rencontrer des bailleurs qui puissent nous aider dans nos levées de fonds » soulignent Nafissa HAMIDOU et Silima DIAWARA, deux entrepreneurs africains qui participent à cet événement.

 

FOCUS SUR LA FONDATION PROSPECTIVE ET INNOVATION

Fondée en 1989 par René MONORY, ancien Président du Sénat et ancien Ministre et aujourd’hui présidée par Jean-Pierre RAFFARIN, Ancien Premier Ministre, membre honoraire du Parlement, la Fondation Prospective et Innovation a pour objectif de favoriser une prise de conscience et une réflexion prospective sur les transformations fondamentales du monde contemporain afin d’aider les décideurs français, le gouvernement comme les entreprises ou les leaders d’opinion à réagir en toute connaissance de cause.

La Fondation Prospective et Innovation s’efforce en effet d’apporter un éclairage international sur des sujets stratégiques en facilitant les contacts entre les jeunes professionnels français et leurs homologues africains, en appuyant les efforts des entreprises, notamment celles de taille moyenne ou intermédiaire dans leurs efforts de pénétration des  nouveaux marchés. À cet effet, elle réunit des spécialistes, des responsables d’entreprises, des intellectuels, des décideurs politiques et administratifs.

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés