La Ville de Montpellier salue la mémoire de la résistante Alice Albernhe

LA VILLE DE MONTPELLIER SALUE LA MÉMOIRE DE LA RÉSISTANTE ALICE ALBERNHE

La Ville de Montpellier salue la mémoire de la montpelliéraine Alice Albernhe, figure de la Résistance, décédée aujourd’hui à l’âge de 94 ans. Au nom du Conseil municipal, Michaël Delafosse, Maire de Montpellier, adresse ses plus profondes condoléances à sa famille.

Elève du lycée Clémenceau de Montpellier, Alice Albernhe s’engagea très jeune dans la Résistance contre l’occupant nazi. Arrêtée en avril 1944, détenue au fort de Romainville, elle fut déportée au camp de Ravensbrück, où 130 000 femmes furent envoyées et près de la moitié périrent, avant la libération du camp par l’Armée rouge en avril 1945. Alice Albernhe parvint à en réchapper.

La Ville de Montpellier lui rendra hommage le dimanche 25 avril, lors de la Journée nationale du souvenir des victimes de la Déportation.

 

MICHAËL DELAFOSSE, MAIRE DE MONTPELLIER :
 » J’ai appris avec une grande tristesse le décès d’Alice Albernhe, grande figure de la Résistance de notre ville. Arrêtée puis déportée à Ravensbrück, où elle fit la rencontre de Geneviève De Gaulle – Anthonioz, elle vécut dans sa chair l’horreur du système concentrationnaire. Témoin de la montée de l’antisémitisme et actrice de la résistance à la barbarie, elle a toujours eu à coeur d’oeuvrer pour un avenir meilleur, notamment pour les générations futures. « Garder l’espoir », c’était sa devise. Un engagement généreux et sincère qu’elle a poursuivi tout au long de sa vie au service de notre ville. J’adresse mes pensées émues à sa famille, à ses enfants et particulièrement à son fils Luc ».
Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés