Innovation & Santé – La Région favorise l’essor de la filière des biothérapies en Occitanie

Communiqué depresse

 

Montpellier, Toulouse, le 17 juin 2021

 

– Innovation & Santé –
La Région favorise l’essor de la filière des biothérapies en Occitanie

 

Anticiper les besoins sanitaires de demain pour mieux soigner les habitants tout en créant de l’emploi, c’est l’objectif de la Région Occitanie qui fait de la filière des biothérapies une des priorités de sa stratégie industrielle de relocalisation. Première région française en matière de dépenses de recherche et développement (3,5% du PIB régional consacré à la R&D), l’Occitanie dispose d’ores et déjà de nombreux atouts et projets porteurs dans ce secteur composé de 106 structures et représentant près de 
10 000 emplois sur l’ensemble du territoire. Afin de favoriser l’essor de la filière et accélérer le déploiement de thérapies innovantes en Occitanie, la Région vient d’apporter son soutien à deux nouveaux projets emblématiquesdans les domaines de la production de biomédicaments et de vaccins.

 

« La crise sanitaire que nous traversons depuis plus d’un an a confirmé l’importance d’accompagner les projets de nature à renforcer l’autonomie des filières industrielles stratégiques régionales dont celle de la santé. La filière santé a toujours été un pilier économique majeur de l’Occitanie grâce à la complémentarité que nous avons entre les laboratoires de recherche de pointe, les centres hospitaliers universitaires, les grands groupes tels que Pierre Fabre ou Sanofi mais aussi un tissu de PME reconnues au niveau national et international. Avec pour objectif de figurer parmi les leaders français et européens dans le domaine des biothérapies, la Région poursuit ses efforts pour accélérer l’essor de cette filière d’excellence. En accompagnant des projets structurants pour le territoire, à l’image de Flash Therapeutics et Evotec, nous anticipons les besoins de la population face à certaines maladies et nous protégeons les citoyens tout en créant de l’emploi localement et nous favorisons le rayonnement scientifique de l’Occitanie » a déclaré la présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée Carole Delga.

 

La Région Occitanie est activement mobilisée pour répondre aux enjeux forts de souveraineté industrielle mis en exergue par la crise sanitaire, notamment en favorisant dans le domaine de la santé le déploiement de nouveaux sites de production de principes actifs chimiques ou biologiques, de nouveaux traitements (biothérapies, vaccins, etc.) ou enfavorisant le développement de nouveaux services dans l’organisation des soins (prévention, télémédecine, partage, sécurisation des données).

 

Réunis lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux viennent d’apporter leur soutien à deux nouveaux projets situés en Haute-Garonne :

 

Flash Therapeutics – Ramonville

Entreprise de thérapie génique et cellulaire, Flash Therapeutics, dans le cadre du consortium ETINCELL, participe actuellement au développement d’une nouvelle génération de cellules médicaments produites à partir de cellules souches à des fins de thérapie cellulaire anti-tumorale. Ce projet permettra la création de 11 emplois direct d’ici 2025 et de 80 avec les autres projets de R&D portés par Flash Therapeutics. La Région Occitanie s’engage à hauteur de 1M€ pour soutenir l’implantation d’une production industrielle de vecteurs ARN/ADN pour le transfert de gènes en Occitanie, permettant la réduction du coût du traitement par patient et ainsi le nombre de patients traités.

 

Evotec -Toulouse 

Groupe de biotechnologies allemand au service des grands groupes pharmaceutiques mondiaux, Evotec va implanter à Toulouse une usine ultra-moderne de production de biomédicaments et de vaccins. Ce projet prévoit la création de 2 lignes de production et de 135 emplois puis 255 supplémentaires à terme. Initialement prévu à l’horizon 2023, le projet va être accéléré en raison de l’urgence sanitaire. L’usine aura une capacité de production de 5 millions de doses pour des anticorps contre la Covid. La Région prévoit d’apporter son soutien financier à ce projet à hauteur de 6M€, dont 3M€ de subvention et 3M€ d’avance remboursable.

 

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés