GHB : la Ville de Nîmes lance une campagne de prévention pour lutter contre le fléau

Communiqué de Presse

 

 

 

GHB : la Ville de Nîmes lance une campagne de prévention pour lutter contre le fléau

 

Face au phénomène en augmentation en France, d’intrusion de drogues, notamment de GHB dans les verres, la Ville lance une campagne de prévention afin de sensibiliser le grand public. Profitant de la période festive de la Feria des Vendanges, elle lance une vaste opération de distribution de 10 000 capuchons de verre, auprès des jeunes nîmois, sur les stands de prévention et dans des bars partenaires.

 

LUTTER CONTRE UN PHENOMENE QUI INQUIETE
Parce que les victimes restent parfois silencieuses et parce que l’absorption de GHB efface les souvenirs, le phénomène, bien que connu des services de police et hospitaliers, reste difficile à appréhender.
« Les jeunes, et notamment des associations étudiantes, nous ont fait part de l’augmentation des signalements de personnes qui indiquaient avoir été droguées à leur insu lors d’événements festifs. On ne pouvait pas rester sourd face à cette situation que nous jugeons particulièrement inquiétante », explique Thiphaine Leblond, Conseillère à la jeunesse et à la vie étudiante.

INFORMER LARGEMENT LES JEUNES
« Même si les victimes du GHB sont majoritairement des jeunes femmes, les hommes ne sont pas pour autant épargnés, explique Mylène Mouton, Adjointe déléguée à l‘aide aux victimes. Par cette action, la Ville de Nîmes souhaite prévenir pour anticiper les dangers ».
Compte tenu de l’ampleur et de la gravité du phénomène, la préfecture du Gard apporte son soutien à cette opération.
Une campagne de communication est visible en ville, depuis aujourd’hui, afin de sensibiliser le plus grand nombre et prévenir des risques encourus.

 

DISTRIBUTION DE CAPUCHONS DE VERRE AUX ESPACES PREVENTION ET DANS DES BARS VOLONTAIRES PENDANT LA FERIA
La Ville initie une démarche de protection de la population en mettant à la disposition d’établissements partenaires des capuchons en plastique pour protéger les verres. Ces capuchons leur permettront de sensibiliser leur clientèle et voir comment s’inscrire, sur le long terme, dans la démarche portée par la Ville.
« C’est une volonté de travailler avec les bars et bodegas qui, durant la Feria, accueillent un public jeune, cible principale du GHB. Nous avons ainsi organisé une réunion permettant de les sensibiliser et de leur proposer la distribution de capuchons. La Ville initie la démarche, il appartient ensuite aux établissements de se saisir de ce fléau. Nous sommes satisfaits du bon accueil de notre campagne de prévention » souligne Valentine Wolber, Adjointe déléguée aux commerces.
• Distribution d’un kit de capuchons dans des établissements volontaires : La Comédie, Le Victor Hugo, le Café Olive, le Napoléon, le Bar Jo, le Prolé, le Café Carré, la Noche. Et des bodegas :le Millésime (rue des Chassaintes), les Antonins (boulevard des Arènes) et la Bodega del Pilar (rue de l’horloge)

La Ville assure de son côté la diffusion sur les deux espaces prévention.
• Espace Prévention Jeunesse – vendredi 16 et samedi 17 septembre – Square Antonin – 20h30 à 3h30
• Espace Prévention – vendredi 16 et samedi 17 – Square du 11 Novembre – 20h30 à 3h30

INFORMATION DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES
La Ville poursuivra ensuite la sensibilisation des jeunes en rencontrant l’ensemble des associations d’étudiants et des bureaux afin de leur remettre des capuchons de verre pour leurs propres événements festifs ainsi que des affiches de la campagne.

RAPPEL DES CONDUITES A TENIR
Il est demandé aux personnes de rester dans la mesure du possible en groupe et de ne pas s’isoler. En cas de signes de malaises évocateurs d’une absorption de GHB, il convient de se rendre sur les postes de secours implantés Square Antonin, Square du 11 Novembre, et Place Cavaillé-Col afin d’effectuer dans les plus brefs un dépistage.
Il est fortement recommandé aux victimes de déposer plainte.

 

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés