Communiqué de Presse – Réouverture du Centre de vaccination territoriale, soutien aux libéraux, la Ville facilite l’accès au vaccin


Réouverture du Centre de vaccination territoriale, soutien aux libéraux, la Ville facilite l’accès au vaccin

 

Alors qu’une nouvelle séquence vaccinale s’ouvre afin de contrer la 5e vague déjà très présente en Occitanie, la Ville a décidé de participer à l’effort national en rouvrant son Centre de vaccination de grande capacité Nîmes costières à compter du 6 décembre et en soutenant les professionnels de santé libérale sur le territoire nîmois.

REOUVERTURE DU CENTRE DE VACCINATION TERRITORIALE
En coopération avec la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé de Nîmes et les professionnels de santé libéraux, en coordination avec l’Association Régionale de Santé et la Préfecture, la Ville rouvre le Centre de vaccination Nîmes Costière du lundi 6 décembre au lundi 28 février 2022. Ouvert de 9h à 16h du lundi au samedi, le centre pourra assurer 5 000 vaccinations hebdomadaires. Il sera fermé du vendredi 24 décembre au dimanche 2 janvier 2022 inclus. Une vingtaine d’agents municipaux seront mobilisés sur le fonctionnement du centre.

« Parce que son engagement est de défendre la santé des nîmois, la Ville continue d’investir des moyens importants et de mobiliser ses agents pour mettre en adéquation les enjeux d’une vaccination collective et les besoins de la population locale. La nouvelle configuration du centre permettra de vacciner 5000 personnes par semaine jusqu’à la fin du mois de février » explique Dolorès Orlay-Moureau, Adjointe déléguée à la Santé.

SOUTIEN AUX PROFESSIONNELS DE SANTE LIBERALE MOBILISES SUR LE TERRITOIRE NIMOIS
La Ville entend conjuguer cette action avec un soutien aux professionnels de santé libéraux qui sont au plus proche de la population et pour laquelle l’activité vaccinale doit rester soutenue dans les différents lieux d’exercice. Elle entame des discussions avec la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé pour favoriser la vaccination :
– au sein des Maisons de santé en accompagnant la mise en place et la gestion d’unités vaccinales,
– au sein des officines pharmaceutiques en médecine de ville pour améliorer la visibilité des plages de rendez-vous,
– auprès des infirmiers libéraux en leurs facilitant l’accès aux vaccins pour leurs patientèles.

L’inscription à la vaccination reste inchangée. Elle est obligatoire via la plateforme Doctolib.

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés