Communiqué de Presse : Montpellier poursuit son engagement dans la lutte contre le sida avec le programme « M sans sida » : lancement ce mardi 30 novembre à 14h30

MONTPELLIER POURSUIT SON ENGAGEMENT DANS LA LUTTE CONTRE LE SIDA AVEC LE PROGRAMME « M SANS SIDA » : LANCEMENT CE MARDI 30 NOVEMBRE À 14H30

Ce 1er décembre 2021, Journée internationale de lutte contre le Sida,  est l’occasion de communiquer sur la lutte engagée contre l’épidémie du VIH, avec des résultats concrets sur le territoire montpelliérain, en partie grâce à une mobilisation coordonnée et locale qui, cette année, s’appuiera sur la nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention « M sans Sida ». De nombreuses manifestations seront également organisées à Montpellier du 30 novembre au 4 décembre. 

 

Mardi 30 novembre à 14h, place François JAUMES,

pour le lancement de cette journée de sensibilisation,

un collage en lien avec la lutte contre le Sida sera dévoilé,

en présence de Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Charles SULTAN, Adjoint au Maire de Montpellier, Délégué à la Santé, Elodie BRUN-MANDON, Conseillère municipale, Déléguée à la Prévention santé et lutte contre les addictions, Alain MAKINSON, Praticien Hospitalier au CHU de Montpellier, Président du COREVIH et coordinateur du programme « M Sans SIDA », l’ARS ainsi que les artistes Sanckøblack. Temps ouvert à la presse.

 

 

 

M SANS SIDA : POURSUIVRE LA MOBILISATION POUR CONTRÔLER L’ÉPIDÉMIE

La Ville de Montpellier, engagée depuis 2019 dans le réseau créé par l’ONU, Fast-Track Cities, s’est fixée l’objectif d’arriver à zéro nouvelle contamination par VIH d’ici 2030 avec le programme « M Sans SIDA ».

 

Ce dernier promeut la prévention diversifiée de l’infection VIH et des autres infections sexuellement transmissibles dans le cadre d’une stratégie de promotion de la santé sexuelle. Il propose également d’augmenter la couverture de la PrEP dans les populations les plus exposées au risque VIH de Montpellier, quelle que soit l’orientation sexuelle, et ainsi de réduire le nombre de nouvelles infections par le VIH. Le programme mobilise l’ensemble des acteurs médicaux, paramédicaux, étudiants en santé, associatifs et politiques de la Métropole pour s’impliquer dans la lutte contre le VIH/SIDA de façon optimisée et coordonnée, en prenant en compte les spécificités du terrain, grâce à un ensemble de mesures diversifiées pour la prévention. L’implication des pouvoirs publics, de la Ville, du CHU de Montpellier, de l’Agence Régionale de la Santé et des associations est essentielle.

 

Le programme « M sans SIDA » s’inscrit en synergie avec les actions des « Villes sans SIDA », menées dans différentes agglomérations françaises dans l’objectif d’une réduction importante de l’incidence et des complications du VIH sur l’ensemble du territoire français. Ainsi, après Marseille, Paris et avant Nice, Montpellier a accueilli le troisième Centre de Santé sexuelle avec une approche communautaire en septembre dernier et l’expérimentation « Au labo sans ordo » (dépistage gratuit du VIH sans ordonnance dans les laboratoires de biologie médicale) développée par les villes de Paris et Nice, va etre étendue à la France entière, dans le cadre du Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2022.

DU STREET ART POUR PROMOUVOIR LA PRÉVENTION DIVERSIFIÉE

« M Sans SIDA » c’est aussi sensibiliser le plus grand nombre au travers d’actions innovantes.Ainsi, à l’initiative de l’association ENIPSE, une œuvre de Street Art des artistes Montpelliérains Sanckøblack sera dévoilée le Mardi 30 Novembre, veille de la journée internationale de lutte contre le SIDA. Affichée rue de la Méditerranée, entre le CeGIDD (Centre de Dépistage du VIH/SIDA, des IST et des hépatites virales de Montpellier situé au Polygone) et le SPOT (nouveau centre de santé sexuelle avec une approche communautaire situé au 16, boulevard d’Orient), l’œuvre invitera à découvrir la prévention diversifiée du VIH et des IST.

Sanckoest une artiste peintre, street artiste, collagiste et performer engagée. Ses peintures abordent des thèmes actuels, politiques ou sociaux et apportent une réflexion sur l’identité et la différence. Un univers noir & blanc intense, ponctué de rouge où sexe, passion, sensualité, douceur, douleur, blessures et combats, se mêlent et se démêlent.

Outofthe.black est un directeur artistique et artiste travaillant à la fois sur des projets de commande mais également sur divers projets artistiques personnels ou citoyens. Son univers minimaliste et géométrique s’articule autour de thèmes comme l’ordre et le chaos, l’hybridation ou la distorsion du réel. De leur rencontre est né Sanckøblack, un univers singulier, mêlant leurs différentes aspirations.

Françoise & Philippe: Résidents du faubourg méditerranée. Passionnés d’art et de street art, assurent la liaison entre les artistes et les murs du Faubourg. Collent, décollent, portent les escabeaux, les parapluies quand il pleut, fabriquent la colle, encouragent, découvrent, mettent en valeur les débutants, font des big hugs dans cela ne va pas, envoient de l’énergie, de l’amour et de l’amitié. Mais se positionnent définitivement derrière les artistes / Instagram : @francoisefromtheblock

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés