Carole Delga : « La Région renouvelle son soutien et ses aides en faveur des acteurs camarguais »

Communiqué de presse

 

Toulouse, Montpellier, le 16 avril 2021

 

Carole Delga : « La Région renouvelle son soutien et ses aides en faveur des acteurs camarguais »

 

 

Réunis sous la présidence de Carole Delga le vendredi 16 avril lors de la Commission Permanente, les élus régionaux ont adopté le renouvellement du Plan Camargue. La crise sanitaire liée à l’épidémie de COVID-19 qui dure depuis plus d’un an maintenant, a entrainé l’annulation de quasiment toutes les manifestations culturelles et sportives en 2020. Elle empêche une reprise normale en ce début de saison 2021 et ce pour une durée indéterminée. La Région agit pour préserver la culture camarguaise dont l’écosystème repose essentiellement sur les manifestations évènementielles dans plus de 110 communes du Gard et de l’Hérault.

 

« Depuis 2016, j’ai porté une attention particulière à la culture camarguaise qui est l’un des marqueurs forts de notre identité régionale. Nous avons ainsi adopté, en 2018, un plan comprenant 12 actions en faveur des traditions camarguaises, passant notamment par l’aide à la modernisation des élevages et le bien-être animal, la promotion de la race camarguaise, l’aide à l’implantation de jeunes agriculteurs ou la structuration d’une offre touristique d’excellence. Nous avons également fortement soutenu les éleveurs lors de l’annonce par les assureurs de l’augmentation de leur prime. Aujourd’hui, la crise du COVID-19 qui perdure met plus que jamais en péril l’activité des hommes et des femmes qui œuvrent pour préserver cette tradition et tout l’écosystème environnemental et économique qui en dépend. Dans la continuité des aides apportées l’an passé et en complément des aides économiques déjà en place, nous avons donc décidé de renouveler le Fonds de Solidarité « Plan camargue-Covid-19 » en l’adaptant au regard du contexte sanitaire actuel », a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

 

Depuis le début de la crise sanitaire, Jean Denat, conseiller régional en charge des traditions, a été missionné par la présidente pour veiller sur la situation particulière des élevages de taureaux et chevaux de Camargue. Dans le prolongement des discussions amorcées l’an dernier avec les principaux représentants de ce secteur, un nouveau plan de soutien a été adopté aujourd’hui à l’occasion de la Commission Permanente. Il devrait permettre de sauvegarder les structures locales qui font face à une perte de 95% de leurs ressources. La tradition camarguaise repose quasi-exclusivement sur l’agritourisme et la tenue de manifestations entre mars et novembre, avec un pic d’activités entre mai et septembre. En2020 toute la saison des fêtes votives a été entièrement annulée, et le début de celle-ci est à l’arrêt sans perspectives de reprise certaine. Cet écosystème risque, sans le soutien des collectivités et de l’Etat, de disparaître. 

 

Une véritable solidarité territoriale s’est créée à la suite de la mise en place du Fonds en 2020. Des intercommunalités, sont venues compléter le dispositif régional pour soutenir les éleveurs camarguais de leur territoire.  Aujourd’hui, la Région met en place un Fonds de solidarité 2 « Plan Camargue » octroyant une aide forfaitaire de 2 500 € pour les manadiers et de 1 000€ pour les éleveurs de chevaux de race camarguaise. Les deux aides ne sont pas cumulables. Ce volet pourra être complété par les intercommunalités pour un montant équivalent et vient en complément des mesures économiques déjà existantes. 

 

La présidente, Carole Delga, a de nouveau sollicité le premier ministreJean Castex, afin de demander un accompagnement particulier de l’Etat en faveur des acteurs camarguais.

 

Suivez-nous:

Le journale d'actualité engagé a vos côtés