Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
cite de lespace
Pizza Martine 1
Toulouse2
toulouse-ville000
Toulouse
Pizza Martine 2
Gaarden Toulouse
terrassecapitole
Toulouse
flyer_petition_TGV - Toulouse

Actu, Expo, Inauguration Toulouse

Publicité

Toulouse : Trophées de l’eau Adour-Garonne 2017


Le thème de l’aquacitoyenneté a inspiré les habitants du bassin Adour-Garonne. En effet, 550 candidats ont répondu présents à la 7ème édition des Trophées de l’eau, organisée tous les deux ans par l’agence de l’eau Adour-Garonne. Présidé cette année par la championne olympique de planche à voile Charline Picon, le jury va devoir maintenant départager les candidats et choisir les meilleures productions.


Toulouse : Trophées de l’eau Adour-Garonne 2017
Le concours, clôturé le 15 mars, portait sur la création d’une œuvre artistique mobilisant le public autour de la protection de l’eau.

143 œuvres ont été déposées dont 79 œuvres de groupes réalisées par des jeunes au sein d’établissements scolaires, centres de loisirs, MJC ou associations. Au total, le concours a fédéré plus de 490 jeunes et 60 adultes.
 
Les participants, qui avaient le choix entre 4 disciplines, ont plébiscité les affiches (72 œuvres déposées), suivies par la  bande dessinée (28), les vidéos (27) et les articles de presse (16).
Ce sont les catégories « amateurs » et « jeunes des lycées » qui ont été les plus nombreuses à participer au concours.
 
Le jury a commencé ses évaluations et notations et se réunit le 18 avril prochain pour délibérer. Le nom des lauréats sera dévoilé courant mai. Ceux qui auront été distingués par le jury recevront une récompense de 1 200 € et les œuvres primées seront diffusées à travers différentes communications de l’agence de l’eau Adour-Garonne.
 

Cette année, le jury est présidé par la championne de planche à voile médaillée d’or aux Jeux Olympiques de Rio 2016,   Charline Picon, entourée de plusieurs personnalités du monde artistique, de l’édition et du monde associatif.

Trophées de l’eau 2017 : le jury
 
Charline Picon, présidente du jury des Trophées de l’eau 
Championne Olympique de régate en planche à voile
Licenciée à la Société des Régates Rochelaises (SSR)

Née à Royan, Charline Picon est une passionnée de l’eau depuis l’enfance. Elle s’initie à la planche à voile lors d’une semaine de découverte à l’âge de 11 ans. Jouer dans l’eau, sur l’eau, ressentir la sensation de glisse, être seul maître du bateau… Elle est conquise par le sport et s’inscrit au Club Nautique de La Tremblade.
Compétitrice dans l’âme, elle intègre l'équipe de France en 2006. Elle poursuit en même temps ses études en tant que sportive de haut niveau et obtient un diplôme d'État en kinésithérapie en 2010. Après 10 années dans le top mondial, 2016 est l’année de la consécration pour Charline Picon qui décroche à Rio la médaille d’or olympique.
 
« Je suis une amoureuse de la nature dans son ensemble, mais l’eau étant le milieu sur lequel j’évolue, j’y suis forcément très sensible et cela m’incite à m’impliquer pour protéger cette ressource.
La neige pour le surf et le ski, l’océan, les lacs et les rivières… ce sont nos terrains de jeu et c’est à chacun d’entre nous d’en prendre soin. Tout le monde doit agir à son petit niveau si nous voulons continuer de passer ces merveilleux moments et protéger nos espaces de jeu ! »
 
Steven Burke
Steven Burke est né en Allemagne en 1982 de parents franco-américains. Suite à son diplôme de communication visuelle à Bordeaux en 2004 il intègre l’agence d’illustrateurs Lezilus à Paris.
Il vit à Seignosse dans les Landes depuis huit ans où il alterne entre productions personnelles avec des commandes pour le prêt-à-porter, la publicité et l’identité visuelle de différentes structures.
Designer graphique indépendant depuis ses débuts, il en est venu petit à petit à produire une masse de travaux faits main, épurés graphiquement, souvent dotés d’humour et de messages positifs.
 
Olivier Desagnat
Après une formation et une courte carrière de photographe, Olivier Desagnat travaille comme assistant réalisateur pendant plus de quinze ans. Développant un goût affirmé pour les projets lointains et les films difficiles, il intégre l’équipe de Nicolas Cambois et Sébastien Gardet sur « Cyclo » (Tranh Anh Hung 1995, Lion d’Or à Venise). Ce voyage au Vietnam de plus d’un an, marque le début d’une collaboration intense et amicale, qui aboutit à la co-réalisation du documentaire « Bon Pied, Bon Œil » (Grand Prix du festival du Mans en 1999). À cette époque, il fonde en Aquitaine l’association « D’Asques et D’Ailleurs » qui participe au développement culturel en milieu rural à travers l’éducation à l’image et qui s’appuie sur une ligne éditoriale affirmée. Il s’agit aujourd’hui d’une structure de référence en termes d’innovation sociale, de pédagogie et de création audiovisuelle.
 
Renaud Forestié
Renaud Forestié est illustrateur et designer depuis 15 ans. Au sein de More Mountains, son studio créatif, il conçoit des expériences visuelles innovantes pour des clients tels que Danone, McDonald's, Warner Bros ou Google.
 
Christophe Galichon
Depuis 2011, Christophe Galichon est directeur général de Pyrénées Presse, qui publie notamment « La République des Pyrénées » en Béarn et en Soule. Au sein du Groupe Sud Ouest depuis 1997, il assure en tant que journaliste différentes fonctions et missions de développement. En 2002, il devient rédacteur en chef de « La Semaine du Pays Basque » puis du quotidien gratuit « Bordeaux 7 », lors de son lancement en 2004. Deux ans plus tard, il prend la responsabilité du service des suppléments et hors-séries du journal, avant de rejoindre, en février 2008, La Rochelle en tant que responsable de l’agence départementale de Charente-Maritime.
 
Bénédicte Moret
Bénédicte Moret alias Bloutouf est illustratrice graphiste pour de nombreuses associations et institutions environnementales depuis 12 ans : Fondation Nicolas Hulot, Corabio, Mountain Riders... Elle donne vie par le dessin aux messages de changement et de préservation de notre planète. Avec humour et en couleur. Avec sa famille, elle a adopté un mode vie zéro déchet-bio-local-saison et est co-auteur du livre « Famille presque zéro déchet, Ze guide ».
 
Laurent Noblet
Après des études aux Beaux-Arts de Mulhouse et de graphisme publicitaire à Strasbourg, Laurent Noblet s’oriente vers le dessin de presse, le strip et l’illustration. Dessinateur, il collabore aux éditions Milan dans différents magazines (Clés de l’actualité junior, Mikado, Léonard) et aux éditions Play (Les incollables). En 2004, il commence à travailler en tant que scénariste au « Journal de Spirou » (éditions Dupuis). Il crée la série « Génération Ego » qui deviendra « Adostars » avec Bercovici. Puis il travaille sur la série « Zapping Génération » avec Ernst. Il scénarise également pour la série « Game Over » de Midam et dessine pour le « Journal de Spirou » et le journal de BD le « Psikopat ».
 
Laurent Philton
Né à Bordeaux, Laurent Philton fait des études de cinéma à Paris au Conservatoire Libre du Cinéma Français. Parmi ses réalisations/productions : « Demain sûrement » (2009) une fiction court métrage d’anticipation sur le thème des réfugiés climatiques diffusée dans « Sale temps pour la planète » sur France 5, 3 web-documentaires pour la Banque Numérique du Savoir d’Aquitaine « En Route Vers Compostelle » « Session Surf En Aquitaine » « De Vignes En Châteaux » (2012), le web-documentaire « Vis le fleuve, une découverte de la Garonne en milieu urbain » co-produit par l’agence de l’Eau Adour-Garonne (2014), la web série documentaire « Juste Ensemble ! Enfants et autisme, un voyage en amitié » (2016). Aujourd’hui il développe « Qui menace la Grande Alose ? » un film documentaire qui enquête sur les pressions que subit cette espèce migratrice dans la Garonne.
 
Delphine Russeil
Delphine Russeil est journaliste pour Côté Toulouse, aussi bien pour l'hebdo gratuit que pour son site internet. Amoureuse de la nature et attachée à sa préservation, elle suit de près les thématiques touchant au développement durable. Elle fait d’ailleurs partie du jury des Trophées de l'eau en 2015.
 
L’agence de l’eau Adour-Garonne est un établissement public chargé de mettre en œuvre les orientations de la politique publique de l’eau sur le territoire du bassin hydrographique qui couvre 1/5ème du territoire national dans le grand Sud-Ouest. La mission essentielle de l’Agence vise à préserver et à gérer au mieux les ressources en eau des bassins de l’Adour, de la Garonne, de la Dordogne, de la Charente, du Lot, de Tarn-Aveyron et du Littoral. Le bassin Adour-Garonne offre une grande diversité de richesses naturelles : deux châteaux d’eau naturels, les Pyrénées et le Massif central, 120 000 km de cours d’eau, des ressources souterraines importantes et une frange littorale de 630 km. L’agence de l’eau Adour-Garonne, dont le siège est à Toulouse, emploie 250 collaborateurs au siège et dans ses cinq sites territoriaux : Pau, Bordeaux, Brive, Rodez, et Toulouse.





Actualité | Culture & Loisirs


my-meteo.com Toulouse


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  


Publicité



Suivez-nous