Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
Oursinade Sète
Réouverture JAM Sète
Réunion publique
candice renoir (3)
estivales
projet d’aménagement de vitrine à Sète
color_people_run
Tri sélectif
centre-balneaire-raoul-fonquerne-sete-piscine
on en parle

Actu, Expo, Inauguration Sète

Sète l Un grand chantier de rénovation urbaine rue Caraussane


Le chantier d’agrandissement et de modernisation de la rue Caraussane a débuté le 9 juillet. C’est un projet très attendu qui se concrétise pour favoriser la sécurité des usagers et améliorer l’habitat. Une opération emblématique en termes de rénovation urbaine et d’habitat.


© Ville de Sète
© Ville de Sète
Des logements anciens dégradés, une circulation automobile et piétonne difficile… les travaux d’élargissement de la rue Caraussane vont mettre fin à un point noir du centre-ville.

Objectif : sécurité
« Cette opération va permettre de sécuriser la circulation pour toutes les catégories d’usagers (piétons, voitures, cycles, transports en commun), une meilleure fluidité du trafic et une meilleure desserte des équipements situés à proximité, précise Emile Anfosso, adjoint délégué aux travaux et à l’habitat. Au-delà des améliorations liées au fonctionnement de la voie, le projet se traduira également par une réduction des nuisances sonores pour les riverains. »

La période des vacances scolaires a été choisie pour réaliser les travaux dans un secteur qui compte plusieurs établissements scolaires. Après l’installation d’un tunnel de protection des piétons, et la neutralisation des réseaux de gaz et d’électricité, la démolition à proprement dite des bâtiments des 4, 6, 8, 10, 12, 16 et 16b rue Caraussane, soit la partie haute côté mont Saint-Clair, a démarré le 16 juillet pour s’étaler jusqu’en septembre.

La largeur de la rue va passer de 3,23 à 6,60 m entre les rues Louis Ramond et Raymond Lefèvre. Piétons, élèves de la Cité scolaire Paul Valéry, vélos, évacuations d’urgences, bus et voitures bénéficieront d’une circulation plus fluide, en sécurité, avec notamment la création de trottoirs de chaque côté de la chaussée.

Pendant la durée des travaux, la circulation automobile est déviée.

Habitat : une opération exemplaire
Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme de rénovation de l’habitat mené par la Ville. Elle traduit la politique offensive et ambitieuse menée en la matière par la Municipalité, et saluée au plus haut sommet de l’Etat. Elle vise à reconstruire la ville sur la ville.

En 15 ans, 7000 logements ont été créés (construit ou réhabilité) dont 1500 nouveaux logements sociaux (400 au titre du programme de requalification des quartiers anciens dégradés). Rue après rue, les immeubles sont rénovés, les quartiers renaissent. Près de 150 logements sont en cours de réhabilitation. C’est un travail de longue haleine, à coup de petites opérations mais qui métamorphosent ces quartiers. L’une des clés de l’attractivité actuelle de la Ville.

Rue Caraussane, la majorité des immeubles datait du début du 19eme siècle, avec des bâtis souvent de peu de qualité. Des accords ayant été trouvés avec tous les propriétaires, 15 logements sont en cours de destruction. Les habitants qui occupaient les appartements ont tous été relogés.

Pour ces travaux, la ville de Sète bénéficie d’importantes subventions dans le cadre du Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD). Le coût total du projet dont la Ville de Sète est le maître d’ouvrage s’élève à d’1,7 millions d’euros dont 780 000 euros financés par l’Agence nationale de rénovation urbaine.

Une partie des terrains doivent être ensuite revendus à l’Office public de l’habitat de Sète pour la construction de nouveaux logements. « Le futur bâtiment construit par Thau Habitat abritera 12 appartements et respectera la hauteur des immeubles du centre-ville pour garder un environnement urbain cohérent. L’immeuble du 5 rue Ramond sera également réhabilité par Thau Habitat. Ce seront ainsi 15 nouveaux logements locatifs sociaux qui seront proposés d’ici 2020-2021 », explique Emile Anfosso.

Un espace de convivialité
Sète a été remarquée par l’Agence nationale de rénovation urbaine, qui apprécie sa démarche active de modernisation. La ville va pouvoir bénéficier d’une aide financière supplémentaire, qui va permettre de créer une placette en contrebas de la rue Caraussane et du parvis de la Cité scolaire Paul Valéry. Un nouvel espace convivial doit ainsi voir le jour à l’angle de la rue Villefranche, le coût des travaux étant pris en charge à 40% par la nouvelle subvention.

Après les travaux de la rue Caraussane, le PNRQAD va se poursuivre en centre-ville, dans des immeubles des rues Pierre Sémard, Henri Barbusse et Lazare Carnot. Des travaux sont aussi en préparation dans trois bâtiments de la rue Jean Jaurès.

Pendant toute la durée des travaux, un agent de la ville est disponible pour informer et répondre aux questions des usagers : 06 08 16 64 78.





Actualité | Culture & Loisirs


Sète, météo

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    





Suivez-nous