Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
vous-naurez-jamais-ete-aussi-connecte
17021752_1357196934350552_6184334423471810279_n
549_petitspetons_janvierjuin2017_w-1
fleur_des_villes
aff_setmana_a3_2017
parcours_du_coeur_affiche_ Perpignan
culture_musees_rigaud_illustration_0
Saint Jordi - Perpignan
éco label - perpignan
confrontation


Publicité

Perpignan l Germain Bonel - Une vie de peinture et de passion



©Ville de Perpignan
©Ville de Perpignan
Originaire d’Amélie-les-Bains, Germain Bonel (1913 – 2002), est professeur de dessin et de peinture à l’école des beaux-arts de Perpignan de 1967 à 1983.

Tout au long de sa vie, il a nourri son œuvre de ses rencontres avec de nombreux artistes Roussillonnais. A commencer par Pierre Brune, créateur du musée d’art moderne de Céret, qui sera le premier à lui prodiguer conseils avisés et encouragements.
Fons Godail, Henri Frère, Camille Descossy, François Desnoyer, Jean-Jacques prolongeau, Martin Vivès, Roger Maureso… mais aussi Pau Casals qui a dédié le prélude de sa troisième suite pour violoncelle aux artistes exposés aux côtés de germain Bonel lors d’une grande exposition collective à Prades ; tout ce que le Roussillon a compté d’artistes, Germain Bonel les a rencontré, côtoyé, et a avec certains d’entre eux noué des amitiés indéfectibles.

Cette exposition rend donc hommage à « Une vie de peinture et de passion », jalonnée par l’amitié et le partage.

« Tout, chez lui, surprend. Questionne. Rien, dans sa peinture, n’indiffère. Bonel, de prime abord, intrigue. Désarçonne même. Par l’âpreté de son trait. Par l’audace de ses cadrages en contre-plongée. Par le lyrisme de ses compositions massives, également. Mais aussi, par l’austérité apparente de ses couleurs. Une palette saturée de teintes aux noirs profonds ; irradiée de bruns, de bistres, de verts, de rouges ou de roses vifs et turbulents. Germain Bonel aime à brouiller les pistes. L’homme n’est jamais autant à son affaire que lorsqu’il s’éclipse par-delà les chemins de traverse tortueux de la création. En quête de cette entêtante ivresse qui nourrit et inspire son art. Là, sous son coup de brosse à la fois jouissif et incisif, la matière soudain prend vie. S’épanche et s’épanouit. Donnant à son œuvre une puissance tellurique incomparable. Et ce, quels que soient les supports et les techniques utilisés : aquarelles, dessins, papiers collés, gouache ou huile sur toile. Germain Bonel déteste s’embarrasser de fioritures inutiles. Refuse d’édulcorer son propos par l’exécution de circonvolutions empesées. Il cultive avec affabilité l’élégance de l’essentiel. Tout, chez lui, en effet, interroge. Le mérite de cette exposition, pertinente dans son parti-pris pictural, swinguant sur la diversité des formats, est de nous fournir maints éléments de réponses à la compréhension d’un homme, d’une œuvre et d’un artiste qui n’a eu de cesse de rendre l’indicible intelligible. Qu’hommage lui soit enfin et légitimement rendu ».
Jean-Luc Bobin,
Journaliste, photographe.

Commissariat de l’exposition :
Cercle Rigaud, association des Amis du Musée d’art Hyacinthe Rigaud.

Espace Maillol
Palais des congrès Georges Pompidou - 1 place Armand Lanoux - Perpignan
Entrée libre
Ouverture du mardi au vendredi de 10 h 00 à 18 h 00,
Le samedi de 10 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 17 h 00.
Fermeture les dimanches et les jours fériés.





Actualité | Culture & Loisirs


météo cliquez ici

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        


Publicité



Suivez-nous