Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
Terre d'aficion Nimes
nettoyage_printemps Nimes
amphitheatre Nimes
Rail du Clos Gaillard Nimes

Actu, Expo, Inauguration Nîmes

Publicité

Nîmes l Visite de la Cuisine Centrale de la Ville et rencontres avec les producteurs/fournisseurs


Avec 6 millions d’euros par an, la restauration scolaire représente une part importante du budget de la Ville. Depuis septembre 2016, la Ville s’est engagée dans l’amélioration de la qualité de sa restauration scolaire avec un nouveau délégataire : SHCB, pour les 54 cantines nîmoises, soit 7500 repas par jour et plus d’1 million de repas par an.


©Ville de Nîmes
©Ville de Nîmes
Manger mieux, des assiettes qui ont du goût
Deux ans plus tard, alors que les restaurants collectifs affichent un taux moyen de 2,9% de bio en France, 30% des aliments servis quotidiennement dans les cantines de Nîmes sont issus de l’agriculture biologique. Priorisant le « fait maison », la Cuisine Centrale élabore des recettes complètes à partir de produits frais et de saison comme la ratatouille ou les gratins et crumbles de légumes. Elle travaille également des légumes non conventionnels en Cuisine Centrale, comme la courge, les asperges ou le panais.

Du champ à l’assiette, l’approvisionnement via des circuits courts
Fournie en circuits courts par des producteurs locaux, la Ville fait découvrir aux jeunes convives la diversité des produits cultivés dans le Gard, ce qui permet de limiter au maximum les transports et de faire déguster des produits ramassés à quelques kilomètres de la Cuisine Centrale.

Engagement de la Ville auprès des agriculteurs
Accompagnée par la Chambre d’Agriculture du Gard et son prestataire SHCB, la Ville s’engage, depuis plus de deux ans, auprès des producteurs locaux sur un prix fixe vis à vis des agriculteurs entre le moment où ils mettent en culture pour la Ville et celui où ils pourront livrer plusieurs mois plus tard. Ainsi, bien avant la loi Alimentation du 1er novembre 2018, la Ville avait déjà initié cette volonté de rechercher l'équilibre des relations commerciales avec ses fournisseurs.






Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Culture & Loisirs


Nîmes : temps

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    


Publicité



Suivez-nous