Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
Rail du Clos Gaillard Nimes
nettoyage_printemps Nimes
Terre d'aficion Nimes
amphitheatre Nimes

Actu, Expo, Inauguration Nîmes

Publicité

Nîmes l La Ville de Nîmes est récompensée pour son projet « EcoQuartier Hoche Université »



Photo Cérémonie Label EcoQuartier
Photo Cérémonie Label EcoQuartier
Pour son projet d’aménagement « Hoche Université », la Ville de Nîmes a reçu le label « Ecoquartier » correspondant à l’étape 3 de l’EcoQuartier Livré, lors de la cérémonie de la 5ème Commission de labellisation des EcoQuartiers qui s’est déroulée hier, à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris.

Acompagné de Marie Reine Delbos, Adjointe déléguée à l'urbanisme, Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes a reçu cette récompense des mains du représentant de Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires.

Cette reconnaissance nationale, de l’accès à l’étape 3 du label EcoQuartier, a été accordée cette année à 14 projets en France. Après la remise du premier prix éco-quartier en 2013, qui consignait l’étape 2 (la mise en chantier de ce projet de grande ampleur en cœur de ville), le passage à l’étape 3 de la démarche EcoQuartier couronne plusieurs années de réalisation (aménagement des espaces publics, équipements universitaires et programmes immobiliers) qui voient aujourd’hui le quartier Hoche Université entièrement réalisé et commençant à prendre vie.

Outil de développement local, d’attractivité et de dynamisme territorial en renouvellement pour les territoires en difficulté, ce label « étape 3 » est délivré à l’issue d’expertises qui valident la conformité du projet et les engagements de la Ville de Nîmes.

Le projet « EcoQuartier Hoche Université»

Projet phare de la Ville, la mutation du quartier Hoche Université s’articule autour d’enjeux environnementaux, économiques et sociaux. L’objectif de cet aménagement urbain est d’offrir une nouvelle qualité de vie en centre ville s’appuyant sur la proximité des réseaux de transport d’agglomération, l’usage de déplacement doux et la réalisation d’espaces publics renouant avec la nature en ville.
A titre d’exemple, l’objectif de consommation énergétique moyenne par m2 et par an dans un écoquartier est deux à trois fois moins élevée que la moyenne en France, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Les engagements Nîmois pour l’EcoQuartier

Plan EcoQuartier Hoche Université
Plan EcoQuartier Hoche Université
La Ville de Nîmes s’engage sur la réalisation de l’aménagement durable du quartier et ses enjeux d’équité territoriale parmi lesquels :
- la requalification de friches urbaines permettant de renouveler la ville sur elle-même sans consommer d’espaces agricoles ou naturels,
- l’adaptation aux changements climatiques et en particulier l’adaptation aux risques inondation (canalisation des flux dans de nouveaux bassins d’orage restituant le lit naturel des cadereaux et désimperméabilisation des sols d’environ 20 %)
- la mixité du quartier, tant d’un point de vue des fonctions urbaines (logements, équipements, commerces) que la mixité sociale (25 % de logements sociaux) que la mixité générationnelle (étudiants, familles, séniors…)
- la performance énergétique avec tous les bâtiments conçus aux nouvelles normes d’isolation thermique et certains à énergie positive,
- les mobilités tournées vers les transports collectifs, les modes doux (vélo , piétons) créant une alternative à la voiture, donc une réduction des gaz à effets de serre,
- les création de nouvelles voies facteurs d’apaisement des flux et de liens entre quartiers (connexion à plus ou moins long terme entre Hoche Université et Richelieu, le boulevard Talabot, l’ancienne route d’Avignon…),
- la réintroduction de la nature en ville avec l’aménagement des nouveaux bassins d’orage en espaces verts, la prise en compte durant les travaux de l’espèce de géckos : Hemidactyle Verruqueux,
- la préservation et mise en valeur du patrimoine tant bâti (ancien hospice transformé en université) que végétal (préservation de bon nombre d’arbres remarquables le long des nouvelles voies et le long de la rue Vincent Faïta),
- la création d ‘espaces publics destinés à l’ensemble de la population du secteur, véritables lieux de rencontre destinés à renforcer le lien social,
- un programme tourné vers l’enseignement supérieur, la recherche, la vie étudiante facteur de développement futur dans l’économie de la connaissance (également 2 pavillons sur le parvis Gaston Doumergue en entrée de l’université gérés par la ville en point jeunesse).

Prochaine étape du Label EcoQuartier

Photo Remise du Label EcoQuartier
Photo Remise du Label EcoQuartier
La dernière étape vise l’obtention de la confirmation définitive du Label. Elle ne pourra être validée qu’à l’issue de trois années d’observation de la vie dans le quartier par les usagers eux mêmes. La façon dont les usages projetés sont appropriés.

Calendrier du projet

La première tranche d’aménagement porte sur le secteur Universitaire.

- Ont déjas été livrés : une résidence universitaire du Crous de 160 chambres, le bâtiment de l’ancien hospice réhabilité, une Résidence senior Nexity de 100 logements, l’IME Escalières, 34 logements de Gesimco et 16 logements Habitat du Gard.

- Seront livrés d’ici 2019 : 30 logements Ametis, 316 logements du Groupement Gesimco, ICADE et les Villégiales et à horizon 2020 l’extension de l’Université pour regrouper sur le site Hoche, les sciences, les activités de recherche et autres enseignements universitaires (capacité : 1000 étudiants).

Coût du projet
24 M€ de dépenses d’aménagement pour la première tranche de l’EcoQuartier Hoche Université






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Août 2019 - 19:15 LES INFOS DE LA SEMAINE

Actualité | Culture & Loisirs


Nîmes : temps

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  


Publicité



Suivez-nous