Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
Terre d'aficion Nimes
amphitheatre Nimes
nettoyage_printemps Nimes
Rail du Clos Gaillard Nimes

Actu, Expo, Inauguration Nîmes

Publicité

Nîmes l A la mémoire d’Eduardo ARROYO



"Eduardo Arroyo a posé ses pinceaux.
Demeure son œuvre et sa philosophie de la vie.
C’était celle d’un démocrate exigeant qui, à l’image de Picasso, ne revint en Espagne qu’après la mort de Franco.
Ses portraits des 4 dictateurs, ayant sévi pendant le 20ème siècle, étaient son manifeste.
Proche des surréalistes et des Républicains espagnols, il avait rejoint Paris, dessinant à la craie sur les pavés de la capitale, cela forge une volonté.
Emblématique de la figuration narrative, Arroyo a exposé lors de la Biennale de Paris dès 1963 ainsi qu’à l’occasion de celle de Venise en 1997.
Eduardo Arroyo a, sur la proposition de Bob Calle, crée l’affiche de la première Féria de la municipalité Jean Bousquet. Son torero en buste (montera noire coiffant les couleurs binaires centrées sur un cercle rouge au cœur du visage), a inauguré les œuvres d’artistes invités à incarner les temporadas.
Arroyo a également renouvelé l’art des affiches de course camarguaise, son taureau figure toujours sur nos billets.
Carré d’Art Musée d’art contemporain conserve deux toiles dans sa collection, dont un « Robinson Crusoë », autoportrait du peintre, qui dit tout de lui.
Nîmes salue la puissance de son œuvre, enraciné dans cette volonté intransigeante de respect des libertés qu’avec lui nous partageons.

Jean-Paul Fournier
Daniel Jean-Valade






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Août 2019 - 19:15 LES INFOS DE LA SEMAINE

Actualité | Culture & Loisirs


Nîmes : temps

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            


Publicité



Suivez-nous