Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
Narbonne Mutuelle 2
Narbonne Mutuelle 1
cloître de la cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur
Mairie_Narbonne0111501HD
Mairie_Narbonne0090940MD
logo-national-web
moto générique
jardin st paul
chocolat générique

Actu, Expo, Inauguration Narbonne

Publicité

Narbonne l Rentrée scolaire : près de 500 000 € investis pour les élèves narbonnais


Durant les vacances d’été, la Ville de Narbonne s’est mobilisée pour rénover ou améliorer ses infrastructures scolaires. Son objectif : permettre aux 4 000 enfants qui fréquentent les écoles de Narbonne d’étudier et de grandir dans de bonnes conditions.


©Ville de Narbonne
©Ville de Narbonne
Sous l’impulsion des élus référents Jean-Paul César et Jean-Michel Alvarez, les services techniques ont effectués de nombreux chantiers. Les principaux consistent en des travaux d’entretien et de rénovation, notamment dans les écoles Pierre-Brossolette, Marguerite-Sol et Montmorency. Au total, ce sont ainsi près de 500 000 euros ont été investis par la Ville cet été, pour le bénéfice des enfants narbonnais.

Quatrième et dernière tranche de travaux à l’école Pierre-Brossolette
Depuis 2015, cette école, dont les locaux datent de 1956, bénéficie d’une très importante opération de rénovation, avec des phases de chantier réalisées chaque été pour des raisons de sécurité et de fonctionnalité.
Après la mise en accessibilité de l’établissement et la rénovation de quatre classes les années précédentes, cet été a vu la réalisation d’une salle de bibliothèque et d’informatique, ainsi que la rénovation d’une dernière salle de classe et des coursives.
La rénovation de l’école Pierre-Brossolette est ainsi enfin achevée, pour le plus grand confort de ses élèves.
Coût global de l’opération : 1,3 million d’euros, dont 250 000 € investis cet été

Un effort pour améliorer l’hygiène et le confort des sanitaires
Parmi les nombreux chantiers effectués cet été, deux concernaient la rénovation de sanitaires. Ces travaux répondent à la demande des parents exprimée au sein des différents conseils d’école, qui souhaitent voir s’améliorer le confort et l’hygiène de leurs enfants au sein des établissements scolaires. La tendance est à la fermeture de ces équipements, autrefois construits dans des espaces ouverts aux quatre vents.
A l’école Marguerite-Sol, des sanitaires supplémentaires ont été créés dans un nouvel espace attenant au dortoir. Ils disposent également de WC pour les personnes à mobilité réduite, ainsi que d’une douche pour pallier les « accidents » éventuels de ces enfants de maternelle.
Coût : 25 000€
A l’école Montmorency, l’opération consistait en une reconstruction totale des sanitaires afin qu’ils répondent aux dernières normes d’hygiène et de confort. Des installations pour personnes à mobilité réduite ont également été aménagées.
Coût : 45 000 €

D’importants travaux de mise en conformité à l’école Jean-Jaurès
Afin de répondre aux derniers impératifs de sécurité, l’école Jean-Jaurès a fait l’objet de plusieurs travaux de mise en conformité dans le domaine de la sécurité incendie, avec des rénovations des installations électriques et diverses interventions.
Coût global de l’opération : 150 000 € dont 20 000 € investis cet été

Près de 150 000 € en travaux divers
Une dizaine d’écoles a bénéficié également cet été de nombreux travaux de peinture, d’isolation, de plomberie... Les principaux chantiers concernent :
- l’école Montessori avec la rénovation du plafond de la salle d’évolution et la rénovation de l’éclairage par dalles LED,
- l’école Suzanne-Buisson avec des travaux de peinture dans la cantine et dans une classe,
- et l’école Anatole-France avec des travaux de peinture dans trois classes, dans la salle polyvalente et la salle du RASED.

Des aménagements pour accueillir des classes dédoublées en CP
A partir de la rentrée, trois écoles situées en zone prioritaire REP bénéficient du nouveau dispositif national de dédoublement des classes de CP (Matthieu-Peyronne, Emile-Zola et PierreBrossolette). Cette mesure du gouvernement vise à améliorer la transmission des apprentissages lors de cette section.
Par conséquent, la Ville de Narbonne a trouvé des solutions techniques pour adapter ses locaux afin d’accueillir des classes supplémentaires de 12 à 13 élèves. Elle a d’abord optimisé l’utilisation des locaux dans les différents établissements. Lorsque cela n’a pas été possible, elle a créé de nouvelles salles en installant de nouvelles cloisons. C’est notamment le cas dans l’école Emile Zola.

Le plan « Une école maternelle = une cantine » se poursuit
Grande opération du mandat, l’objectif 2020 de construire dans chaque école maternelle une cantine se poursuivra encore cette année. Après les écoles Marguerite-Sol et Fabre-d’Eglantine, ce sera au tour de l’école Jean-de-la-Fontaine de bénéficier d’un tel équipement. Les enfants n’auront alors plus l’obligation de prendre un car pour se rendre dans un espace de restauration extérieur à leur établissement.

Rafraîchissement des peintures aux abords des écoles
Des travaux de rafraîchissement des peintures de signalisation horizontales ( passages piétons, potelets... ) aux abords des écoles maternelles et primaires, ont été réalisés à la fin du mois d’août.
Coût : 4 000 €

La rentrée en chiffres
- 4 jours d’école par semaine
- 8 ALSH (accueil de loisirs sans hébergement), le mercredi
- 1 aliment bio par repas
- 2669 élèves en élémentaire
-1524 élèves en maternelles

Les élus référents
Jean-Paul CESAR, Adjoint au Maire délégué à l’enfance
Jean-Michel ALVAREZ, Conseiller municipal délégué à l’éducation






Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Culture & Loisirs


Météo à Narbonne

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30


Publicité



Suivez-nous