Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
Mairie_Narbonne0111501HD
Narbonne Mutuelle 2
moto générique
Narbonne Mutuelle 1
chocolat générique
Mairie_Narbonne0090940MD
cloître de la cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur
jardin st paul
logo-national-web

Actu, Expo, Inauguration Narbonne

Publicité

Narbonne l « L’art contemporain peut-il être une fête ? »


La nouvelle exposition collective de l’Aspirateur, du 23 septembre au 25 novembre


Exposition collective © Ville de Narbonne
Exposition collective © Ville de Narbonne
L’Aspirateur – Lieu d’art contemporain accueille, du samedi 23 septembre au samedi 25 novembre, une nouvelle exposition collective, en forme de réflexion autour de la question « L’art contemporain peut-il être une fête? ».
 
Il s’agit du troisième volet d’un triptyque de questionnements élaboré depuis 2015 grâce au partenariat conclu entre la Ville de Narbonne et l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Besançon (ISBA), dont trois professeurs sont les commissaires d’exposition : Laurent Devèze, Julien Cadoret et Jérôme Vaspard.

Les oeuvres de 32 artistes réunis

Après le questionnement « L’art est-il un luxe ? » et « L’artiste est-il chamane ? », dont l’exposition collective a été présentée à l’Aspirateur du 24 septembre au 26 novembre 2016, « L’art contemporain peut-il être une fête ? » est la troisième problématique à laquelle 32 artistes s’intéressent.

Pour les commissaires, Laurent Devèze, Julien Cadoret et Jérôme Vaspard, c’est bien autour de problèmes et non de réponses dogmatiques, que peuvent être tentés ces improbables rapprochements d’oeuvres. Des expositions collectives qui n’ignorent pas les différences de générations ou de supports utilisés, mais les considèrent comme secondaires face à une identité plus pertinente : celle qui fait que l’on partage une même interrogation philosophique.

Le troisième et dernier volet

Ce nouveau volet trouve sa légitimité dans la suite logique des problématiques soulevées les années précédentes. Si l’art n’est pas totalement solvable à l’industrie du luxe et que l’artiste a plus à voir avec une sorte d’entremetteur métaphysique qu’avec un producteur, alors que pourraient-être la diffusion de ces créations sinon des fêtes ?

Cette exposition s’intéresse aux formes que pourraient prendre cette fête de l’art qui met en avant le partage et la générosité d’un acte créateur, souvent vécu comme provocateur. Souvent nostalgique, parfois cruelle, la fête dont il est question ici est alors très éloignée du divertissement et du loisir organisé. Elle s’articule bien plus au cri qu’à la douceur de vivre.

C’est à ce paradoxe de la fête que les artistes se sont attelés à rassembler leurs créations autour d’une scénographie joueuse, en laissant les visiteurs acteurs de leurs propres découvertes, de manière aussi « émancipée » que festive.

Un questionnement philosophique à long terme

Grâce à ce triptyque d’expositions, des cheminements d’artistes connus et inconnus ont été réunis. Les présentations ne constituent aucunement des illustrations, mais plutôt des résonances. Cette approche sera approfondie dans un catalogue conclusif, qui sera édité en ligne et sur papier, fin 2017.

Focus sur quelques oeuvres

Dana Wyse © Ville de Narbonne
Dana Wyse © Ville de Narbonne
Dans son oeuvre Jesus Had A Sister Production

Dana Wyse expose plusieurs séries de pilules en sachet sur présentoirs. L’artiste ose, à travers ses installations, évoquer de la fête, son rapport à la drogue et à tous les stupéfiants. Des pilules de bonheur ventées par les publicités pharmaceutiques, à celles des plus dangereux dealers, l’artiste ironise sur nos espérances de patients quant à la recherche d’une potion de joie, de jour ou de nuit.

Magdalena Gerber - La tablée

Magdalena Gerber - La tablée © Ville de Narbonne
Magdalena Gerber - La tablée © Ville de Narbonne
Le rez-de-chaussée de l’Aspirateur accueille en son centre "La tablée".

Conçues spécialement pour l’exposition, une sélection de trente assiettes en porcelaine invitent ainsi les individus à une aventure gustative, visuelle, auditive et relationnelle, riches en émotions partagées.

De la Cène aux tablées familiales et festives, les céramiques de Magdalena Gerber illustrent nos agapes, tantôt profanes ou sacrées.

Florence Picard - Piñatas humaines

Florence Picard - Piñatas humaines © Ville de Narbonne
Florence Picard - Piñatas humaines © Ville de Narbonne
Les enfants ont parfois du mal à défaire leurs cadeaux, trouvant trop joli les rubans et le papier, pour être détruit. Les Piñatas appellent au contraire à cette joyeuse destruction qui fait jaillir tout un ensemble de présents.

Eventrée, la « sculpture » en carton, papier crépon et cotillons, livre son secret. En ce sens, la fête exige parfois qu’on paie se prix de la violence à la manière d’un sacrifice, pour que se déverse, sur nous, ces bienfaits.

Jean Luc Verna – Bois-moi

Jean Luc Verna – Bois-moi © Ville de Narbonne
Jean Luc Verna – Bois-moi © Ville de Narbonne
Les dessins de Jean-Luc Verna disent tout le tragique de la fête et de ses convulsions les plus intimes. Drague, désir, candeur d’un romantisme en quête d’amour absolu ou solitude des lendemains alcoolisés, la fête exhibe des paradoxes qui font souvent d’elle une drogue à accoutumance.

Les dessins au crayon et à la gouache illustrent autant les passions les plus ineffables que les fabriques à rêves les plus puissantes.

Informations pratiques

L’Aspirateur – Lieu d’art contemporain
Avenue Maître Hubert-Mouly - 11100 NARBONNE
Renseignements au 04 68 90 50 91
facebook.com/laspirateurnarbonne
Ouvert du mardi au samedi sauf jours fériés (1e et 11 novembre), de 14h à 18h.

Tarif unique : 4 €
Tarif réduit pour le Pass Monuments et Musées à Narbonne sur présentation du billet d’entrée
de L’Aspirateur.
Gratuit (sur présentation d’un justificatif) pour les moins de 18 ans, les étudiants en art et
architecture, les détenteurs des cartes «Clé du Patrimoine», «Béziers Musées», Elicia, les demandeurs
d’emploi, les journalistes et les personnes en situation de handicap (bénéficiaires
de l’AAH).

Visites commentées
Scolaires et groupes adultes à partir de dix personnes, du mardi au vendredi, de 14h à 17h, sur réservation obligatoire au 04.68.90.30.65 ou par mail à : culture@mairie-narbonne.fr






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Août 2019 - 13:26 COMMUNIQUE DE PRESSE

Actualité | Culture & Loisirs


Météo à Narbonne

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      


Publicité



Suivez-nous