Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
unnamed
tram_de_montpellier_01
comedie
nuit-des-musees- montpellier
ipfise.002
Montpellier
antigone


Publicité

Montpellier l Une avant-première au cinéma municipal Nestor Burma : "La vie comme elle vient" (Benzhino), de Gustave Pizzi


Jeudi 15 novembre 2018 à 20h, le cinéma municipal Nestor Burma projettera en avant-première, un mois et demi avant sa sortie nationale, le dernier long-métrage du brésilien Gustavo Pizzi, « La vie comme elle vient » (Benzhino). Cette séance est en partenariat avec l’A.C.C.I.L.R, l’Association des Cinémas et Circuits Itinérants Art et Essai du Languedoc-Roussillon.


©Condor Distribution
©Condor Distribution
"Une déclaration de foi en l'humain, en sa capacité à défier les épreuves avec cet amour inconditionnel dont fait sans cesse preuve Irène, et qui gagne toute sa famille, ses enfants, son mari, sa sœur". Gustavo Pizzi, levif.be.

Avec beaucoup de justesse, Gustavo Pizzi nous entraîne dans le quotidien de cette famille en compagnie de la formidable comédienne Karine Teles qui porte de bout en bout le film sur ses frêles épaules, au travers d'un personnage de mère courage. « La vie comme elle vient » (Benzhino), après une sortie en Belgique, sera à l’affiche sur les écrans français, à compter du 26 décembre prochain.
Céline Delfour, directrice et programmatrice du cinéma municipal Nestor Burma
Gustavo Pizzi est né au Brésil en 1977. Diplômé de cinéma de l'Université de Rio de Janeiro, il réalise en 2006 son premier documentaire Simple Past sur les maisons closes les plus célèbres de Rio de Janeiro. En 2011, il écrit le scénario de son premier long métrage Craft avec son épouse, l'actrice Karine Teles, qui joue également le rôle principal. Même collaboration pour La Vie comme elle vient (Benzinho) où il est également producteur.

La vie comme elle vient (Benzinho), De Gustavo Pizzi
Italie - 2018 - 1h35 - VOSTF
Avec Karine Teles, Otavio Muller, Adriana Esteves, Konstantinos Sarris, César Troncoso…
Nous sommes chez les Santi, dans la banlieue de Rio, on ne roule pas sur l’or, on fait avec ce qu’on a, mais toujours avec le sourire. Cet optimisme bienveillant, c’est Irène, la mère de famille, qui l’insuffle au quotidien. Avec une infatigable énergie, elle tache de tout gérer : une maison qui se déglingue, un mari rêveur, une sœur au bord de la crise de nerfs et ses 4 enfants. Irène a décidé de reprendre des études pour enfin être diplômée et trouver un job stable qui lui permettra peut-être d’égayer le quotidien de sa tribu mais cet événement important pour elle est complètement effacé face à la proposition qu’un club de handball a fait à son fils de 17 ans : Fernando est invité à venir finir ses études et devenir pro en Allemagne. Dès ce moment, Irène voit sa vie s’effondrer et, même s’il lui reste encore 3 enfants (plus son mari et sa sœur) à s’occuper, voir son ainé disparaître du cocon familial est un événement qu’elle a du mal à affronter…

 
Cinéma municipal Nestor Burma
2, rue Marcelin Albert – Quartier Celleneuve
34080 MONTPELLIER
www.montpellier.fr






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Août 2019 - 00:44 LAISSEZ-VOUS CONTER CAHORS

Mercredi 14 Août 2019 - 00:41 LAISSEZ-VOUS CONTER CAHORS

Actualité | Culture & Loisirs


Montpellier cliquez ici

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


Publicité



Suivez-nous