Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
comedie
nuit-des-musees- montpellier
unnamed
Montpellier
antigone
tram_de_montpellier_01
ipfise.002


Publicité

Montpellier l « Un dictateur en images » et « Regards sur les ghettos », deux expositions à voir au pavillon populaire du 27 juin au 23 septembre


Mardi 26 juin 2018, Isabelle MARSALA, Adjointe au Maire de Montpellier, déléguée à la Culture a présenté la visite de presse des expositions "Un dictateur en images. Photographies de Heinrich Hoffmann" et "Regards sur les ghettos. Photographies de propagande allemande et des photographes juifs des ghettos d'Europe orientale (octobre 1939-août 1944)" en présence de Gilles MORA, Directeur artistique du Pavillon Populaire et de Alain SAYAG, Commissaire d'exposition.


© Ludovic Severac - Ville et Métropole de Montpellier
© Ludovic Severac - Ville et Métropole de Montpellier
Après une saison consacrée à la photographie américaine, c’est à l’image documentaire que le Pavillon Populaire propose de s’intéresser pour l’année 2018. Avec ce nouveau cycle de trois expositions la programmation se concentre sur le rapport entre photographie et Histoire.

Depuis son avènement au XIXe siècle, le médium photographique a toujours entretenu un lien intime avec les grands mouvements de l’époque : il en transmet la mémoire, puis vient donner sens au présent en l’éclairant à la lumière du passé. Le statut de l’image influe sur la construction du discours historique, et celui-ci s’oriente différemment selon que le cliché photographique a été employé comme moyen d’enquête et d’archivage ethnographique, instrument d’un projet idéologique ou témoignage de conflits sociaux. L’image documentaire, parfois empreinte brute des faits, parfois amputation, déformation et reconstruction du réel, doit donc toujours être analysée. Sans le travail de l’historien sur le passé – documentation, remise en contexte, explicitation et transmission – comment se forger une opinion honnête sur le présent ? Comment choisir un avenir, individuel ou collectif ?

Après avoir montré les images de la campagne ethnographique de Germaine Tillion et Thérèse Rivière dans l’Algérie aurésienne des années 1930, le Pavillon présente un ambitieux projet du 27 juin au 23 septembre 2018 : "Un dictateur en images. Photographies de Heinrich Hoffmann", et "Regards sur les ghettos. Photographies de propagande allemande et des photographes juifs des ghettos d’Europe orientale (octobre 1939-août 1944)".

Placée sous le commissariat d’Alain Sayag et la direction artistique de Gilles Mora, avec la participation du Mémorial de la Shoah, cette exposition a un double objectif. Le premier volet consacré aux photographies d’Heinrich Hoffmann, photographe officiel d’Adolf Hitler, déconstruit le dispositif de propagande par l’image mis en oeuvre par l’administration nazie en Allemagne entre 1933 et 1945. Démontrant comment la figure d’Hitler a pu être mise en scène pour s’imposer à tout un peuple, il rappelle que les photographies du dictateur, montrées comme documents d’archive dans les livres d’histoire, ont été conçues et doivent être appréhendées comme des outils de propagande. Le second volet, proposé par le Mémorial de la Shoah, présente plusieurs séries de photographies des ghettos de Pologne. Prises par des inconnus – soldats, fonctionnaires ou captifs des ghettos – ces images sans « filtre » dressent un constat glacial de la réalité, illustrant de manière quasi-clinique un des résultats les plus sordides de la propagande dont l’exposition a, dans un premier lieu, démontré les ressorts.






Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Culture & Loisirs


Montpellier cliquez ici

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


Publicité



Suivez-nous