Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
tram_de_montpellier_01
nuit-des-musees- montpellier
comedie
ipfise.002
antigone
unnamed
Montpellier


Publicité

Montpellier l Philippe Saurel a visité la nouvelle école Germaine Richier, quartier Ovalie


Hier Mardi 28 aout, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, en présence de Sonia KERANGUEVEN, Adjointe au Maire de Montpellier, Déléguée à la Réussite éducative, a donné une conférence de presse de pré-rentrée au coeur de la nouvelle école Germaine Richier, située quartier Ovalie, qui ouvrira ses portes à 250 élèves le 3 septembre 2018.


Crédit photo : Frédéric Damerdji - Ville de Montpellier
Crédit photo : Frédéric Damerdji - Ville de Montpellier
Au coeur du projet éducatif de la Ville de Montpellier : le retour à la semaine de 4 jours, le dédoublement des classes de CE1 en zone REP+ et des classes CP en zone REP, les actions éducatives menées auprès des élèves montpelliérains et de leurs familles.

Selon Philippe Saurel "Être élève dans une école municipale de Montpellier, c’est pouvoir apprendre et découvrir selon son âge et ses besoins. Premier budget de la Ville avec une enveloppe de 93M€ cette année, l’éducation demeure une priorité et les actions menées dans les écoles montpelliéraines visent une réussite éducative et sociale, à la hauteur d’une ville en pleine croissance et garantissant les meilleures conditions de travail aux petits Montpelliérains.
La nouvelle école Germaine Richier, qui sera inaugurée le 3 septembre, illustre parfaitement cet engagement porté par la Ville. Dans cette logique aussi, le retour à la semaine de quatre jours dès la rentrée 2018 permettra de recentrer les élèves sur les apprentissages fondamentaux – lire, écrire et compter. Bonne rentrée à tous
."

L'école Germaine Richier ouvre ses portes et sera inaugurée le 3 septembre 2018 pour 250 élèves du quartier Ovalie

Afin de répondre au développement du quartier Ovalie, la Ville de Montpellier a construit en un temps record (17 mois) une nouvelle école primaire dénommée Germaine Richier, sur l’ancien site de l’école d’arts appliqués Studio M. Dès le 3 septembre 2018, elle accueillera 4 classes élémentaires et 4 classes maternelles. A terme, elle accueillera 10 classes d’élémentaires et 5 classes de maternelles, des locaux communs (restaurant, office) et périscolaires. Un nouvel ALSH associatif sera par ailleurs ouvert en septembre sur cette nouvelle école offrant 24 places d’élémentaire et 24 places de maternelle.

« Une école sur une école » un concept architectural adapté aux milieux urbains denses Construite dans un environnement urbain dense, cette école a été pensée pour être très fonctionnelle, tout en garantissant un confort d’usage optimal. L’école maternelle située en rez-de-chaussée et l’école primaire, à l’étage – cour de récréation incluse – ont été conçues pour faciliter les déplacements et la vie scolaire des élèves et du personnel, en adéquation avec les besoins de chaque niveau d’âge.

Cet établissement se distingue également par son ambition énergétique. En effet, la création d’un bâtiment à énergie positive (BEPOS) – et notamment l’installation de 400 m2 de panneaux photovoltaïques - s’inscrit dans une démarche environnementale globale (confort d’été, éclairage naturel, traitement de la ventilation…). En définitive, l’école produira plus d’énergie qu’elle n’en consommera.

Par ailleurs, un projet paysager a été anticipé très en amont de la construction afin que le végétal trouve naturellement sa place au sein de l’établissement. Par exemple, des micocouliers de 10 m de haut seront déjà exposés à la vue des enfants dès l’ouverture des classes. Un jardin partagé, situé entre l’école et l’espace public, sera également créateur de lien au cœur de ce nouveau quartier. 

Germaine Richier, sculptrice Montpellieraine

La Ville de La Ville deMontpellier a choisi de donner à l’école primaire le nom de Germaine Richier len hommage à la sculptrice Montpelliéraine née en 1904 et décédée en 1959.
Germaine Richier a fait ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier en 1922-1925 dans l’atelier de Guigues, ancien praticien de Rodin. En 1925, Germaine Richier s’installe à Paris et devient l’élève de Antoine Bourdelle jusqu’en 1929, année où elle a épousé le sculpteur Otto Banninger. Sa première exposition personnelle a été organisée en 1934 à la Galerie Max Kaganovitch à Paris. l
Si les premières œuvres de Germaine Richier obéissent aux règles de la statuaire classique et réaliste, dès 1940 l’artiste traduit dans son travail son malaise devant la guerre et sa vision tragique d’une société en décomposition en façonnant des hommes et des animaux effrayants et pétrifiés, des créatures fantastiques.
Dans les années 1950, Germaine Richier reprend ses êtres hybrides et joue avec la couleur et la matière.






Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Culture & Loisirs


Montpellier cliquez ici

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        


Publicité



Suivez-nous