Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
unnamed
comedie
antigone
tram_de_montpellier_01
nuit-des-musees- montpellier
Montpellier
ipfise.002


Publicité

Montpellier l Lancement du Plan Logement d'Abord


Ce mardi 19 février 2019, s’est tenu le premier comité de pilotage du Logement d’Abord, à la Métropole. Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, Pierre POUËSSEL, Préfet de l’Hérault ainsi que l’ensemble des acteurs concernés étaient réunis afin de présenter les enjeux du dispositif "Logement d’Abord". A cette occasion, le sens de l’engagement de la Métropole, de l’Etat, ainsi que les différents axes de travail ont été développés. Le plan Logement d’Abord consacrera la mise en œuvre effective sur le Territoire d’une politique ambitieuse et innovante de lutte contre le sans-abrisme et le mal logement.


©ville de Montpellier
©ville de Montpellier
Au vu de l’attractivité de notre Métropole et de sa position géographique, de nombreuses personnes sans abri se trouvent sur notre territoire : femmes victimes de violences, jeunes en errance, couples avec enfants expulsés de leur logement, personnes sans domicile fixe vieillissantes, etc., autant d’individus en situation de rupture ou de misère sociale que l’équipement en hébergement d’urgence ne parvient pas à mettre à l’abri ni à loger de façon durable.

« Nous avons eu la satisfaction de voir la Métropole de Montpellier sélectionnée par le Ministère de Logement parmi de nombreuses candidatures comme « territoire de mise en œuvre accélérée » du Plan Logement d’Abord. Dans ce cadre, la Métropole se dote de nouveaux outils afin de réorienter rapidement et durablement les personnes sans abri vers le logement, avec un accompagnement adapté. » précise Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier.


LA MISE EN ŒUVRE DU LOGEMENT D’ABORD
Inspiré du modèle « Housing first » qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays, ce programme propose un renversement de logique dans l’accès au logement pour les personnes sans abri : un logement d’abord. Accéder à un logement comme préalable à toute démarche, permet :
- pour la personne accueillie une réduction des risques par l’accès à des conditions de vie décentes facilitant une insertion sociale durable,
- pour la société à une réduction des coûts globaux en même temps qu’un désengorgement des dispositifs d’urgence retrouvant ainsi leur fonction première de mise à l’abri immédiate et inconditionnelle. La mise en œuvre du Logement d’Abord implique une vision et une action globale : du logement à l’insertion par l’emploi ou par la santé.

11 conventions ont déjà été signées avec des opérateurs locaux, essentiellement associatifs favorisant sa mise en œuvre selon plusieurs axes de travail :
- Connaissance des publics concernés par la production et la mutualisation d’études et la création d’un observatoire,
- Production et mobilisation de nouveaux logements accessibles financièrement avec, entre autres, la création de pensions de famille ou la mise à disposition de logements par les bailleurs sociaux impliqués dans la démarche,
- Prévention des expulsions locatives avec le soutien apporté à la plateforme d'accompagnement aux droits liés à l'habitat (A.D.L.H.), mais aussi le financement d’une action de prévention dans le parc public avec l’association GestaRe,
- Accompagnement des publics avec la création d’une plateforme d’accompagnement pour coordonner les interventions auprès des ménages et la rédaction d’une charte de l’accompagnement pour définir le contenu de ces interventions,
- Mise à l’abri et veille sociale avec le financement d’un poste de médecin coordinateur à mi-temps auprès du Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (S.I.A.O.) et la création d’un sleep in (structure d'hébergement d'urgence pour des usagers de drogues en situation de grande précarité.),
- Implication des publics dans la mise en œuvre et l’évaluation du dispositif par leur intégration autant que possible aux instances de travail.

La Métropole, coordinateur du projet, travaille en lien étroit avec les associations, les bailleurs, les services déconcentrés de l’Etat, garant de la solidarité nationale, ainsi que le Département en charge des compétences sociales.

Lors de ce comité de pilotage, le Plan Logement d'Abord a été salué unanimement par chacune des associations présentes.






Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Culture & Loisirs


Montpellier cliquez ici

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31


Publicité



Suivez-nous