Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
comedie
unnamed
Montpellier
ipfise.002
nuit-des-musees- montpellier
tram_de_montpellier_01
antigone


Publicité

Montpellier l De nouveaux jeux d'artistes ont été inaugurés dans 6 écoles de Montpellier


Lundi 16 octobre, Isabelle MARSALA, Adjointe au Maire de Montpellier, Déléguée à la Réussite éducative, en présence de Patrick RIVAS, Conseiller municipal, Délégué au Patrimoine scolaire et aux Accueils de loisirs sans hébergement et des six artistes plasticiens - Camille ADRA, Linette CAJOU, Gisèle CAZILHAC, Jenfi GUSCHU, Jimmy RICHER et Borja SANCHEZ - a présenté les jeux d'artistes réalisés dans six écoles montpelliéraines et invité chaque créateur à parler de son projet, depuis ses sources d'inspiration jusqu'au travail fourni sur site.


Inauguration- Les artistes l Crédit photo : Hugues Rubio - Ville de Montpellier
Inauguration- Les artistes l Crédit photo : Hugues Rubio - Ville de Montpellier
Depuis 2015, afin de sensibiliser les enfants à l'art et de renouveler les jeux de cours de récréation, la Ville de Montpellier propose à des artistes plasticiens d'imaginer et de réaliser des jeux de cour dans les écoles montpelliéraines.

Cette année, six artistes ont été sélectionnés parmi 122 candidats ayant répondu à l'appel d'offre lancé par la Ville. A l'issue de la conférence de presse lors de laquelle les artistes ont présenté leur projet, les six jeux d'artistes ont été inaugurés à 16h00 dans chacune des écoles concernées par ces projets artistiques.

Les 6 artistes retenus :

CAMILLE ADRA, pour le jeu d'artiste "Méditerranée" - école élémentaire Charles Dickens


Pour ce jeu de plateau, l’artiste a choisi le thème de la Méditerranée et de la culture qui l’entoure. « Les enfants peuvent ainsi prendre conscience des spécificités qui façonnent leur territoire au quotidien : la pêche, la culture de l’olive et la vigne.» Camille ADRA

LINETTE CAJOU, pour le jeu d'artiste "Les flaques" - école maternelle Jeanne Deroin

Dans ce jeu de marelle, en reflet dans les flaques, l’enfant quitte la prairie en ricochant trois fois avant de sauter sur un pin parasol, un flamant rose, un nuage pour finalement atteindre la voie lactée. On y retrouve plantes et animaux d’Occitanie, dans un dégradé du bleu ciel au bleu nuit. « Jouant sur l’envers et l’endroit, l’imaginaire et la réalité, les flaques/jeux dans la cour percée par le ciel sont une allégorie du pouvoir de l’imagination. » Linette CAJOU

GISELE CAZILHAC, pour le jeu d'artiste "L'île magicazilhac" - école maternelle Geneviève Anthonioz de Gaulle


L’artiste a proposé une marelle, jeu de cour indémodable, simple et poétique. « Il permet de multiples déclinaisons fantaisistes. C’est une marelle rigolote, aux couleurs vives, qui peut apprendre à l’enfant les quatre éléments : terre, eau, feu, air ou encore, pour les plus petits, ce qui fait pousser une fleur. » Gisèle CAZILHAC

JENFI GUSCHU, pour le jeu d'artiste "Un pied dans les nuages" - école maternelle Pablo Neruda


L’artiste a créé un jeu ré-créatif auquel chacun peut facilement s’initier. On peut y voir des animaux fantastiques, un bateau d’exploration, une tortue, un vaisseau spatial. « Le ciel devient un territoire aérien où l’imaginaire devient possible. Le ciel bleu ouvre les horizons et invite à rêver. La récréation devient un voyage en quête de nouvelles découvertes, où les enfants peuvent imaginer leurs propres règles. » Jenfi GUSCHU

JIMMY RICHER, pour le jeu d'artiste "Jack et le haricot magique" - école maternelle Marguerite Yourcenar


Sur le jeu de cet artiste, trois haricots s’entremêlent au sol pour proposer à l’arrivée un sac d’or, une poule magique et le géant. Le jeu se joue à trois ou en solitaire. « Il s’agit de trouver le bon point de départ pour avoir le meilleur butin à l’arrivée avec , dans l’ordre, la poule aux œufs d’or, le sac d’or et le géant. » Jimmy RICHER

BORJA SANCHEZ, pour le jeu d'artiste "Jeu de l'oie" - école maternelle Jacques Prévert

L’artiste propose un jeu de l’oie sur lequel un ou plusieurs joueurs avancent le long de cases formant un chemin. Le nombre de cases à avancer est déterminé par un dé à lancer. Le but du jeu est d’atteindre le chiffre 38 avant les autres joueurs à l’aide de raccourcis et tout en tentant d’éviter des obstacles. « Le thème de ce jeu porte sur la nature afin de sensibiliser les enfants sur le sujet des espèces menacées d’extinction et de la protection de la nature. » Borja SANCHEZ






Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Culture & Loisirs


Montpellier cliquez ici

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30


Publicité



Suivez-nous