Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
franciscains-1
elie aboud
Affiche don du sang
trompette, musique, générique
semaine-russe
expositon-FRONTERA
Affiche-FERNANDO
madalena
SURVAGE_250X250
Chant-lyrique

Actu, Expo, Inauguration Béziers

Publicité

Béziers l "Pauvreté à Béziers", la réaction de la mairie


La Ville de Béziers réponds au classement des agglomérations les plus pauvres de France de l'hebdomadaire L'Express, repris ce jour dans le journal Midi Libre.


Béziers l "Pauvreté à Béziers", la réaction de la mairie
" BÉZIERS, VILLE LA PLUS PAUVRE DE FRANCE : LE "PALMARÈS" DATE DE… 2014 !

« Béziers, ville la plus pauvre de France » titre la presse après la publication d’un classement sur les agglomérations dans l’hebdomadaire L’Express. Une première place dont nous nous serions bien passé, évidemment. Mais qui appelle plusieurs remarques.
Et tout d’abord une précision qui n’est pas sans importance. Les chiffres de référence de ce triste palmarès datent de… 2014 ! C’est-à-dire qu’ils sont le bilan d’une gestion passée, d’une gestion qui a associé municipalités de droite comme de gauche. Avis donc aux amnésiques…
Est-ce à dire que nous pourrions tout changer en quelques années ? Bien sûr que non. Mais nous nous y employons. En rendant notre ville plus attrayante. En faisant en sorte que, si nous nous devons de combattre la pauvreté, il est hors de question d’attirer toujours plus de pauvres. Ce que n’ont pas hésité à faire certains de nos prédécesseurs, souvent pour de minables calculs électoraux…
Commentant ce palmarès, Midi Libre écrit : « Faut-il y voir le signe d’une incompétence politique ? De l’absence d’un tissu industriel ? Du mépris légendaire de la capitale jacobine pour les Occitans ? ». À coup sûr, les trois.
Sur le mépris de Paris, cela ne fait pas de doute. Un seul exemple : le TGV. Malgré les promesses, la ligne TGV s’arrête encore à Montpellier pour ne reprendre qu’à Perpignan. Manque un tronçon de 120 kilomètres qui pénalise lourdement notre ville. Une fois de plus, les métropoles, les capitales régionales sont favorisées au détriment des villes moyennes. La France périphérique est la grande oubliée de nos élites parisiennes.
Sur l’absence de tissu industriel. Même s’il « remonte à près d’un demi siècle », dixit L’Express, on ne peut qu’acquiescer. Mais quelle réponse ? Jusqu’ici, nous n’avons réussi à attirer que du secteur tertiaire. Ainsi, par exemple, quatre résidences séniors sont en construction sur notre ville et un campus universitaire voit le jour dans le quartier du Port-Neuf. Mais ce n’est pas suffisant. L’Agglo, qui, rappelons-le, est en charge du développement économique, devra multiplier les initiatives.
Quant à « l’incompétence politique », difficile de la contester quand on voit des élus de cette même Agglo s’apprêter à voter une augmentation de la taxe transport pour les entreprises alors même que, citons encore la presse, « la pauvreté est liée à un déficit d’emplois dans le secteur productif ». Mais ces élus préfèrent taxer les entreprises plutôt que de faire des économies sur le train de vie de l’Agglo…
Ce très mauvais classement devrait être l’occasion d’un vrai débat. Nous ne le fuirons pas.
"






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 15:00 Cahors l Stationnement

Jeudi 15 Novembre 2018 - 09:00 Cahors l Circulation

Actualité | Culture & Loisirs


temps France Béziers

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    


Publicité



Suivez-nous