Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
semaine-russe
SURVAGE_250X250
expositon-FRONTERA
elie aboud
franciscains-1
trompette, musique, générique
AFFICHE_A3_NOCTURNE
Chant-lyrique
madalena
Affiche-FERNANDO

Actu, Expo, Inauguration Béziers

Publicité

Béziers l Interdiction de la crèche de Noel : la réaction de la Mairie


Veuillez trouver ci-dessous la réaction de la Ville de Béziers suite à l’interdiction de la crèche de Noël dans le hall de l'Hôtel de Ville


©ville de Béziers
©ville de Béziers
"La crèche de Noël de la mairie de Béziers est expulsée de l'Hôtel de Ville. La décision du tribunal administratif de Montpellier est tombée ce lundi 18 décembre. Une décision aberrante contre laquelle la Ville de Béziers se réserve le droit de faire appel. Mais ce qui frappe le plus, c'est que cette décision de justice vient à la suite d'une plainte... du préfet de l'Hérault.
Il ne s'agit plus là de quelques associations "laïcardes" bien décidées à faire la peau à nos santons, comme ce fut le cas en 2014 ou 2016. Non, cette fois c'est bien l’État qui, seul, via son représentant dans l'Hérault, fait retirer la crèche. C'est une "première", dont la portée symbolique – et historique – n'a pas fini de nous abasourdir.

Plus ahurissant encore, le jugement qui vient d'être rendu. Le juge des référés, censé se prononcer sur "l'urgence", rend une décision de fond sur la crèche. Le tribunal considère en effet que « l'installation d'une telle crèche […] dans un emplacement public, n'est légalement possible que lorsqu'elle présente un caractère culturel, artistique ou festif » et que « l'installation dont il s'agit ne présente pas de caractères artistiques particulières, n'étant composée que de santons ordinaires ». Ainsi, on apprend que le juge des référés est désormais compétent pour juger de l'aspect culturel – ou non – d'une manifestation dans le cadre des animations de Noël.
La décision de justice impose donc à la commune de Béziers de retirer sa crèche du hall de son Hôtel de Ville. Dès demain, elle sera déplacée. Pour continuer d'admirer la traditionnelle crèche de Noël de Béziers, nous donnons rendez-vous dès le jeudi 21 décembre à tous les Biterrois dans le hall de l'Hôtel Dulac, 27 rue du 4 Septembre. La crèche de Béziers y sera réfugiée et bien visible, de 8h à 19h.

Sur le fond, la Ville de Béziers n'en restera pas là. Car elle sait pouvoir compter sur les 23 000 visiteurs qui, l'an passé encore, sont venus admirer la crèche de Noël de Béziers. Elle sait pouvoir compter sur ces milliers de visiteurs de toutes confessions qui ont dit leur goût de nos traditions dans les cinq livres d'or remplis de messages de soutien. Elle sait pouvoir compter sur d'innombrables Français pour se battre à ses côtés, pour défendre ce qu'ils nous refusent. « Ils », ce sont ceux qui veulent toujours tout interdire, ceux qui luttent contre nos traditions. « Ils », ce sont ceux qui, en réalité, n'aiment ni Béziers, ni la France. La nouveauté, glaçante, c'est que « ils », c'est désormais l’État."






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 15:00 Cahors l Stationnement

Jeudi 15 Novembre 2018 - 09:00 Cahors l Circulation

Actualité | Culture & Loisirs


temps France Béziers

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    


Publicité



Suivez-nous