Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
expositon-FRONTERA
A5-Messmer
trompette, musique, générique
madalena
Affiche-FERNANDO
Affiche don du sang
AFFICHE_A3_NOCTURNE
Chant-lyrique
elie aboud
franciscains-1

Actu, Expo, Inauguration Béziers

Publicité

Béziers | 19 MARS 1962 : À BÉZIERS, ON NE CÉLÈBRE PAS UN JOUR DE DEUIL



©ville de Béziers
©ville de Béziers
Ce 19 mars, comme chaque année, les drapeaux seront en berne à Béziers. Pour les pieds-noirs, pour les harkis comme pour tous ceux qui aiment et respectent la France, le 19 mars est un jour de deuil. Et sa commémoration, un mensonge.

Oser dire que la signature des accords d’Évian et la promulgation du cessez-le-feu en Algérie, le 19 mars 1962, ont marqué la fin de la guerre et des malheurs pour les harkis et les pieds-noirs est une tromperie. C’est même exactement le contraire : jamais les exactions du FLN n’ont été aussi nombreuses. Des dizaines de milliers de harkis ont été assassinés après cette date. Des milliers de Français d’Algérie ont été tués ou ont disparu. Nous avons tous en mémoire la tuerie de la rue d’Isly à Alger le 26 mars 1962. Et les centaines de Français enlevés, torturés, tués à Oran le 5 juillet.

Pour le respect dû aux familles de tous ceux qui sont morts après le 19 mars 1962, abandonnés par la République, et tout simplement pour la vérité, aucun élu de la majorité municipale ne participera donc à ces commémorations de la honte et du révisionnisme historique.






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Août 2019 - 00:55 FÊTE DE LA LIBÉRATION

Actualité | Culture & Loisirs


temps France Béziers

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  


Publicité



Suivez-nous