Menu
trib trib
L'occitanie au quotidien | Journal d'information régionale de l'Occitanie

Recevez les infos de l'Occitanie au quotidien...Inscrivez-vous






Publicité

Galerie
aff_setmana_a3_2017
culture_musees_rigaud_illustration_0
fleur_des_villes
confrontation
549_petitspetons_janvierjuin2017_w-1
17021752_1357196934350552_6184334423471810279_n
parcours_du_coeur_affiche_ Perpignan
vous-naurez-jamais-ete-aussi-connecte
Saint Jordi - Perpignan
éco label - perpignan


Publicité

Alès l Cabri d’or 2018, 32e édition


Le Cabri d’or, prix littéraire Cévenol, 32e du nom, sera attribué le mercredi 14 novembre 2018 dans la, salle des Etats de l’Hôtel de ville d’Alès.


©Ville d'Alès
©Ville d'Alès
HISTOIRE :
Le prix a été créé en 1984 par la Chambre de commerce et d’industrie d’Alès. Le premier lauréat fut Pierre Rabhi pour son livre « Du Sahara aux Cévennes ». Parmi les lauréats les plus marquants : Jean-Pierre Chabrol en 1986, Frédérique Hébrard, Michel Jeury, Ysabelle Lacamp…
En 2006, le prix est interrompu. En 2011, Max Roustan, Maire d’Alès et Président d’Alès Agglomération, décide de relancer le prix et demande à l’Académie cévenole de se charger de son organisation. Le premier Cabri d’or nouvelle version est attribué à Lionnel Astier pour le texte de sa pièce « La nuit des camisards ».
L’an dernier, le prix a été attribué à Colin Niel pour « Seules les bêtes »

DOTATION :
Une dotation de 5 000 euros est accordée par l’Agglomération. La Ville accorde une subvention de 1 000 euros à l’Académie Cévenole pour couvrir les frais d’organisation.

ORGANISATION :
Le prix est organisé par l’Académie Cévenole. Jury de 9 membres présidé par Marion Mazauric, éditrice (Au Diable Vauvert) La librairie Sauramps en Cévennes est partenaire.
Président : Dr Robert Aguillou.
Président de la commission Cabri d’or : Pascal Martinez (frère d’Alain Martinez).

EDITION 2018 :
23 ouvrages en compétition, 11 finalistes
Le jury qui s’est réuni ce matin, avant la conférence de presse, a désigné ce mercredi 12 septembre une première liste de 11 finalistes :
Les souffleurs de verre, de Mireille Pluchard, Éditions des Presses de la Cité, Paris.
Toutes blessent, la dernière tue, de Karine Giebel, Éditions Belfond, Paris.
La bête qui mangeait le monde, d’Antoine Nochy, Éditions Arthaud, Paris.
Du feu de Dieu, de Daniel Hébrard, Editions Julliard, Paris.
Une incroyable prédiction, de Françoise Dussault, Éditions Complices, Les Plantiers.
Sainte Croix Les Vaches, de Vincent Ravalec, Éditions Fayard, Paris.
Simple mortelle, de Lilian Bathelot, Éditions La Manufacture des Livres, Paris.
Encore vivant, de Pierre Souchon, Éditions Le Rouergue, Paris.
Le petit camisard, d’Alain Bellet, Éditions Alcide, Nîmes.
Mourir pour les houillères, de Bernard Collonges, Éditions de la Fenestrelle, Nîmes.
La lumière de la garrigue, de Jean Pey, Éditions Atelier Baie, Nîmes

Il délibèrera à huis-clos le mercredi 14 novembre pour désigner le lauréat parmi les 11 finalistes.






Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Culture & Loisirs


France, Alès détails

    Aucun événement à cette date.

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    


Publicité



Suivez-nous